Home > Chroniques > AMON AMARTH- Berserker
Berserker du groupe AMON AMARTH

Il y a bien longtemps que j’ai décroché de l’univers d’AMON AMARTH , étant un fan des tout premiers albums. Après, devant les voir prochainement sous le ciel de Strasbourg, avec mes potes de DEFFICIENCY en première partie , je me suis dit pourquoi pas une petite chronique sur leur nouvel album « Berserker », juste histoire de voir ce que sont devenus les Vikings, après 25 ans de carrière. Comme pour pas mal de groupe, il y a les fans de la première heure, ceux de la deuxième, etc…. Une formation, en général, mute dans sa créativité, soit en s’édulcorant, soit en changeant de route ; elle perd du public, en gagne un autre. Je pense notamment à IN FLAMES que j’ai adoré à ses débuts et que, maintenant, je boude n’y trouvant plus la magie musicale qui me faisait, jadis, ressentir le grand  frisson .

 

 

 

Alors eux ? Et bien, en étant large d’esprit, je dirai qu’au niveau composition c’est relativement bien inspiré. Bien sûr, pas, de surprises énormes, on reste dans la cour de l’épique. Fafner’s Gold, qui ouvre le bal, met le pied à l’étrier. Le petit riffing de Crack the Sky est plutôt sympathique ; Mjolner, Hammer of Thor charrie en lui un groove presque thrashy. Le refrain de Shield Wall est martial à souhait, Raven’s Flight est un bon titre. J’aime bien aussi We Can Set Our Sails très accrocheur….. Seulement voilà, je n’ai pas l’impression d’écouter du death melo mais plutôt du heavy metal ! Et puis je trouve les guitares « gentillettes », pas assez mur du son, trop léchées. Quant à la batterie, on voudrait une frappe de bûcheron ce qui n’est pas le cas.

 

 

Bref cela manque de ressort, de rage, de hargne. Du coup le titre The Berserker at Stamford Bridge qui est joué sur un tempo lent, en devient poussif alors qu’Into the Dark, qui clôture l’album, aurait pu être porté par un beau lyrisme, mais du coup s’embourbe. Cela ne veut pas dire que ce cd est mauvais, non, il a de bonnes intentions, d’où ma note de 3 sur 5 et cela fait un bail que je n’avais pas suivi l’évolution du groupe donc je ne suis peut-être pas objectif, mais comment vous dire ? Cet album aurait gagné quelques degrés s’il avait été mixé comme un coup de massue ce qui n’est pas le cas. On attend un tsunami viking, on reçoit une marrée haute.

 

TRACKLIST:

01. Fafner’s Gold
02. Crack The Sky
03. Mjolner, Hammer Of Thor
04. Shield Wall
05. Valkyria
06. Raven’s Flight
07. Ironside
08. The Berserker At Stamford Bridge
09. We Can Set Our Sails
10. When Once Again
11. Wings Of Eagles
12. Into The Dark

You may also like
Delain en concert à Lyon ( décembre 2019)
[DELAIN] Concert à Lyon !
creation is perfect de minimal compact
MINIMAL COMPACT- Creation is perfect
TRIPLE MURDER- pre-meditated
TRIPLE MURDER- Pre-meditated
Bad Wolves - N.A.T.I.O.N (cover)
BAD WOLVES – N.A.T.I.O.N

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.