Home > Chronique > ARO.ORA- Wairua
Wairua du groupe aro ora

NOTE : 3.5/5

 

Et voici « Wairua » le dernier album du groupe ARO .ORA originaire de Tours. Leur « pedigree » signifie en maori « Monde Univers ». C’est joliment trouvé. il faut dire que ces musiciens sont intéressés par une certaine philosophie qui met au centre la spiritualité, l’impact de la vie. Comme quoi, derrière sa violence, le metal n’est pas qu’une machine à broyer du noir. Musicalement parlant, au départ, ils se sont inspirés de groupe comme LAMB OF GOD, DEVILDRIVER, DAGOBA. Puis ils ont étendu leur art pour composer un modern metal qui s’appuie, outre son coté organique, sur un aspect mélodique (Kosmos), mais également sur de l’ambiant (Seducing Venom) cette dernière caractéristique se peignant par petites touches ou se conjuguant à l’électricité de leur musique.

 

 

Mélange de groove metal, de pulsations hardcore, de riffs parfois alambiqués (Our closing breath), voire légèrement prog (Flight of the red ibis), on peut aussi y trouver une intention metalcore (Running on the möbius strip). Certains titres se démarquent des autres comme l’excellent Golden poetry. Si on pousse le trait un peu loin, on peut  trouver sur Velvet un peu du sludge de CROWBAR. Une voix au gosier viscéral termine ce tableau sonique en augmentant la teneur en violence.

 

 

Au départ, ayant écouté leur production d’une seule oreille, je trouvais cela comme du « déjà connu », pas très original. Mais en fait, au fil des titres, même si leur propos n’est pas nouveau et peut faire preuve de quelques longueurs, on sent une volonté d’y mettre leur grain de sel, en proposant un metal qui s’avère à la fois « rentre dedans », pulsionnel, tout en se nourrissant d’arabesques auditives bien pensées, du moins ciselées avec un certain art. Et le plus important… Distillant de l’émotion. Au final, cet album apparaît bien foutu et efficace, marqué de leur empreinte, ce qui n’est pas si facile dans ce genre de metal. Par contre comme il y a quinze titres, il vous faudra pas mal d’écoutes pour en saisir tout le jus. Cela sort le 11 octobre.

 

TRACKLIST:

 1. Inhale

 2. Shivering flame

  3. Hólos

4. Roots of knwoledge

 5. Tragedy of a lost self

 6. Interlude

7. seducing venom

 8. Running on the möbius strip

9. Our closing breath

10. Golden poetry

11. Naiads

12. Velvet

  13. Kosmos

 14. Flight of the red ibis

15. Exhale

You may also like
ayreon live 2019
[AYREON] Nouvel extrait d’ « Electric Castle Live and Other Tales »
quadra par sepultura
SEPULTURA- Quadra
While She Sleeps • Motionless In White à Lyon
[WHILE SHE SLEEPS] Concert à Lyon
penumbra - paris 2019
Penumbra – O’Sullivans Backstage By The Mill, Paris, 21/12/2019

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.