Home > Chronique > BAD RELIGION- Age Of Unreason

BAD RELIGION- Age Of Unreason

cover age of un reason du groupe bad religion

Il y a le punk rock qui pue, celui des mèches gominées, des phrases à rallonge, des airs sirupeux et puis il y a celui des origines, qui donne un coup dans la fourmilière, qui rend hommage, de part son état d’esprit, aux grands anciens comme les RAMONES. Et revoici, après 6 ans d’absence , le retour de BAD RELIGION qui nous éclabousse l’âme avec un nouvel album nommé « Age Of Unreason » … Cela fait du bien. Les princes du genre , malgré leurs 40 années de carrière, ont toujours des choses à dire pour passer au vitriol leur beau pays régit par l’ère Trump et ils ne se gênent pas. Il faut dire qu’ils ont de quoi faire !

 

 

Musicalement parlant il y a toujours, dans leur musique, cette énergie, cette fraîcheur qui leur est particulière, un, je sais quoi dans leurs mélodies qui m’a fait croire, quand je les ai découvert il y a longtemps, qu’ils étaient irlandais ( mdr). On retrouve avec plaisir, sur des tempos rapides, les chœurs soignés et porteurs qui accompagnent le chant, les solos rock fluides et enjoués, les airs parfois « éclairés », positifs avec ce petit truc en plus comme pour My Sanity.

 

 

On y trouve aussi, de ces petits riffs légers en intro, portant ces titres qui charrient en eux une certaine mélancolie en mineur (The Approach) . Sur des tempos plus mid, ils « boostent » des compositions à la musicalité plus grave ,  pour ensuite vous exploser sur des refrains lumineux, comme pour lose your head  . D’autres exemples ? End of History porte un beat un peu à la RAMONES et ils sont carrément ultra punk quand arrive Faces of Griek , voire hard rock sur Big black Dog. Et puis il y a ces compositions qui s’attachent à vos pas de suite : Old regime, Do The Paranoid Style, The Approach, Lose Your Head, Age Of Unreason, Candidate.

 

 

Bref toujours la même formule : de la simplicité, de la rapidité, de l’énergie, des refrains accrocheurs, des solos fluides et véloce, et la voix du chanteur reconnaissable entre mille. Et puis  ces accords dont on ne se lasse pas quand ils sont joués avec talent, ce qui est le cas ici, le tout enveloppé d’une flagrance old school . De belles mélodies pour conspuer une certaine politique, une hypocrisie basée sur l’argent, ce qui est le cas de par le vaste monde. Un vent de liberté, un étendart vient de se dresser, il se nomme BAD RELIGION et c’est bon ! Les vieux n’ont rien perdu de leur superbe.

 

 

       TRACKLIST:

01. Chaos From Within
02. My Sanity
03. Do The Paranoid Style
04. The Approach
05. Lose Your Head
06. End Of History
07. Age Of Unreason
08. Candidate
09. Faces Of Grief
10. Old Regime
11. Big Black Dog
12. Downfall
13. Since Now
14. What Tomorrow Brings
15. The Profane Rights Of Man (chanson bonus)

 

 

 

You may also like
where chaos reigned du groupe assatur
ASSATUR- Where Chaos Reigned
Possessed – Revelations of Oblivion
POSSESSED- Revelations of Oblivion
Slipknot Tour EU 2019
[SLIPKNOT] Nouveau clip et date de sortie pour « We Are Not Your Kind » !
total insolence du groupe toxic ruin
TOXIC RUIN- Mortal insolence

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.