Home > Chronique > BROKEN DOWN- Drop Dead Entertainer

BROKEN DOWN- Drop Dead Entertainer

Ce que j’aime dans la passion de chroniqueur, c’est que parfois, loin des groupes célèbres, on peut écouter des artistes plus intimistes, voire du fait soi-même, avec ses imperfections, mais aussi sa force d‘âme, les tripes qu’on y met. C’est la réflexion que je me suis fait en découvrant « Drop Dead Entertainer » qui est sorti le 14 décembre ,étant le fruit du one man band BROKEN DOWN, en fait d’une seule et même personne, à savoir JeFF Maurer. Pour ce troisième album, on y trouve d’un côté de la musique industrielle par le biais de nappes d’électro qui créent l’ambiance et d’un autre coté une guitare au son brut embué de disto, placée très en avant. Au milieu la voix.

 

 

De plus, on y trouve des beats EBM (Electronic Body Music) et de l’ambiant. Alors je vais commencer par une critique négative en parlant du gosier de Jeff. Ce n’est clairement pas un chanteur à coffre. En fait sur le titre  Nightly Trance, on l’entend clairement, car là, il chante à la limite du faux. Cependant son vocal un peu linéaire, désabusé (Sunburn Factory), fragile, va pourtant, sur cet album donner, jeter une atmosphère particulière. Effectivement il se dégage de cet album un je ne sais quoi de mécanique auxquelles se mélangent pourtant diverses émotions. Il y a ici de la sensibilité, de l’inquiétude sur Nightly Trance, de la mélancolie ( balance ), alors qu’un groove obsessionnel se dégage de  Don’t Let Them Stack The Deck .

 

 

On y trouve aussi de chouettes trouvailles comme  The Entertainer’s Sermon  et Drop Dead !  piece musicale jouée au piano ; j’y ajouterai aussi  Down The Stairs  qui commence avec un swing un peu jazzy et qui accélère sur des accords plus bluesy. Et puis dans la multitude des titres (18 au total), il y a aussi de bons refrains et des airs accrocheurs (Pretentious & Insolent, Dread, Your Turn Now) ; cependant, ne vous attendez pas à une super production identique à celle d’un grand groupe, c’est du fait « himself », de l’underground avec à la clé pas mal d’heures de travail. En tous les cas, comme souvent, en pareil cas, avec ses défauts et ses forces, il n’y a pas de tricherie : c’est du véridique !

 

        TRACKLIST:         

01. The Entertainer’s Sermon
02. Sunburn Factory
03. Cervical Vertebrae Evolution
04. All You Need Now
05. Nightly Trance
06. Balance
07. Raging Inside
08. The Dreamcrusher
09. Your Turn Now
10. Don’t Let Them Stack The Deck
11. Down The Stairs
12. Pretentious & Insolent
13. Dread
14. Room 42
15. The Timemaster
16. A Ghost In The Machine
17. No Last Resting Place
18. Drop Dead!

 

 

You may also like
beyond remains. unleash the violence
BEYOND REMAINS- Unleash The Violence
tester des casques du groupe parpaing papier
PARPAING PAPIER- Tester des casques
Blackrain - Dying Breed
BLACKRAIN – Dying Breed
cover fils de lutte du groupe trust
TRUST- Fils De Lutte

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.