Home > Chronique > CARNAL FORGE- Gun To Mouth Salvation

CARNAL FORGE- Gun To Mouth Salvation

Un jour, tu as peut-être rêvé d’un mélange entre le thrash et le death mélo, et bien CARNAL FORGE l’a fait. Pour la petite histoire, leur nom est tiré d’une chanson de CARCASS sur l’album Heartwork. Et voici que déboule droit dans nos oreilles « Gun To Mouth salvation ». Ces Suédois ne sont pas des débutants puisqu’ils sont nés en 1997 et que ce nouvel opus est leur 7 me…. et c’est leur premier album depuis 12 ans !

 

 

Depuis tout ce temps il y a eu des changements de personnel. Déjà on y trouveun nouveau chanteur tommie Whalberg ; ce dernier est un peu une arme de destruction massive, car son timbre oscille entre celui de Anders Fridén (IN FLAMES) et Johan Hegg (AMON AMARTH). Il donne à leur musique une vraie dimension agressive. Aux six cordes, on y trouve toujours les deux jumeaux Kuusisto, à la batterie un autre nouveau en la personne de Lawrence Dinamarca. À la basse lars Linden.

 

 

Le résultat est une musique vraiment rentre dedans, souvent de la rage pure. Une sorte de croisement avec à ma gauche THE HAUTED et à ma droite AT THE GATE ; allez voir du côté de State Of Pain pour vous en convaincre. Tu imagines le tableau. au menu de grosses rythmiques qui envoient, efficaces comme pour King Chaos où on pourrait, dans l’intro,penser à EXODUS. Des riffs thrash qui te rentres de suite dans l’occiput, mais qui sont tout sauf simplistes tel ceux que l’on trouve sur Bound in Flames, à la limite du prog . Qu’ils soient très speed (Endless War), ou en mode medium tel ce Sin Feast Paradise avec un peu de METALLICA en lui , ils sont toujours prêt à enfoncer le clou (State of Pain) .

 

 

Pour ne pas lasser l’auditeur ils posent de temps à autre, dans cette mer de violence, des instants ambiancés (The Stench), avec certains de leurs refrains assez accrocheurs (Sin Feast Paradise). Pas de doute, même s’ils ont souvent été considérés comme des seconds couteaux, cette galette démontre une maturité, une maîtrise certaine de leur art. Les jeunots n’ont qu’à bien se tenir, car ces vétérans ont plus d’un tour dans leur sac. Après, il est certain que leur metal est du ultra connu, du déjà entendu, mais l’efficacité est au rendez-vous.

 

TRACKLIST:

01. Parasites
02. Reforged
03. Aftermath
04. Endless War
05. Bound In Flames
06. King Chaos
07. The Order
08. Hellride
09. State Of Pain
10. Sin Feast Paradise
11. The Stench

You may also like
MANIFESTIC- Anonimous Souls
ROYAL TUSK- TUSK II
MALAMORTE- Hell For All
korpiklaani live 2019 paris
KORPIKLAANI + TURISAS + TROLLFEST, La Cigale, Paris, 27/02/2019

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.