Home > Chronique > DEATH VALLEY GIRLS- Darkness rains

DEATH VALLEY GIRLS- Darkness rains

DEATH VALLEY GIRLS ! Je ne connaissais pas ce groupe avant que le LABEL DIFFER-ANT ne m’envoie leur troisième opus nommé « Darkness Rains ». Aussi, c’est d’une oreille vierge de préjugés que je me lance dans cette chronique. Effectivement ce groupe US de garage rock, emmené par la chanteuse multi- instrumentiste, Bonnies Bloomgarden, a de quoi attirer l’oreille.

 

 

Quand je dis garage, je pourrai aussi dire expérimental, car on aime bien aller dans pas mal de directions différentes. Parfois, on se laisse aller avec, je trouve un petit côté STOOGES ; à l’écoute du plutôt électrique « More dead » ou du plus soft « Tv in jail on mars » on sent qu’ils se font plaisir sur des titres bâtis sur un seul riff répétitif et c’est loin d’être désagréable. La voix de « la front woman  » a aussi un léger aspect déglingué, iconoclaste, un peu punk dans l’état d’esprit. Ils aiment aussi s’exprimer sur des ambiances noyées d’échos et nanties de légers bidouillages électronique (Unzip your forehead), tout en rajoutant des cuivres ( Disaster (is what we ‘re after).

 

 

On y trouve aussi des claviers sorti des années 60’ (Occupation ; ghost writer). Et n’allez pas me dire que le riff de « Unzip your forehead » n’a pas été pompé sur le celébre « Tainted love » de SOFT CELL ; bref, ils sont à fond dans leur trip. Il y a des morceaux comme « Abre camino » ou « Born again and again » qui sont plus psychédéliques, du moins baignant dans une ambiance assez particulière.

 

 

Après ne vous attendez pas à des supers techniciens, loin s’en faut, ils sont plutôt des créateurs d’ambiances via un rock un peu décalé, juste ce qu’il faut pour partir dans leur « truc » accrocher un public de petites salles qui réchauffe le cœur et donne l’illusion, le temps d’un concert d’être en famille. On peut même trouver dans leur musique un aspect hypnotique. À leur propos, on parle de, je cite : « Une énergie cosmique ». Pourquoi pas. Voilà tout est dit.

 

     TRACKLIST:

1.  More Dead

2. (One Less Thing) Before I Die

3. Disaster (Is What We’re After)

4. Unzip Your Forehead

5. Wear Black

6. Abre Camino

7. Born Again And Again

8. Street Justice

9. Occupation: Ghost Writer

10. TV In Jail On Mars

 

You may also like
Avatar - The king live in paris
AVATAR – The King Live In Paris
Motocultor, affiche finale
[MOTOCULTOR] Le Line-Up final est disponible !
Billy Idol au Montreux Jazz Festival le 05/06/2018
LE TOP MUSICAL 2018 de Julien
marcela bovio pochette de l'album through your eyes sorti en 2018
MARCELA BOVIO – Through Your Eyes

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.