Home > Chronique > DEICIDE-Overture OF Blasphemy

DEICIDE-Overture OF Blasphemy

Acheté avec mes deniers, je me suis mis sous les oreilles « Overture OF Blasphemy » le nouveau DEICIDE et là, agréable surprise, cet album est juste bon. Pourtant, il y a du changement dans le personnel,exit Jack Owen qui s’en va du coté de SIX FEET UNDER, remplacé par Mark English (MONSTROSITY).Peut-être est ce parce qu il aura fallu 5 ans à Steve Asheim et sa bande pour nous proposer cette galette bâtie sur un style plus mélodique, comme il en a l’habitude depuis une dizaine d’années, mais toujours immuable dans sa démarche du gros son puissant frisant une certaine idée du brutal à la sauce old school.

 

 

 

Alors hormis ce growl venu des entrailles de la terre, souvent doublé ce qui lui donne un relief suplémentaire, ces solos brillants exécutés avec brio qui s’insinuent comme des « plus » dans leur musique y apportant une dimension supplémentaire vu leur finesse, qu’est ce qui fait dire que c’est un album réussi ? Il y a ces rythmiques en béton, bien heavy et bien lourdes croisant ces riffings typiques du death ; il y a ces atmosphères infernales aux entournures qui vous rentrent dedans comme des frissons de peur désespérée et puis il y a…… En même pas 40 minutes, 12 titres, courts, efficaces, mais réussis, car vraiment écrit avec un art consommé. Ça vous atteint là où ça doit. Je ne sais pas si on peut parler de tube quand il s’agit de death, mais en tous les cas cet album est inspiré. Alors comme rien ne vaut l’exemple voici ceux qui m’ont particulièrement touché.

 

 

 

J’adore « destined to Blashemy »avec ce gros riff d’intro qui sert aussi de refrain, simple et efficace se conjuguant avec ces riffs rapides construits comme une toile d’araignée sonique tout en finesse. Même chose pour « Crawled from the shadows » qui est un peu comme une litanie guerrière et prenante (on dirait presque un hymne russe balancé à la sauce death.). « seal the tomb below » porte en lui, outre ce petit passage inquiétant de bonnes vieilles rythmiques franchement bourrées d’un groove thrashy . Allez un dernier pour la route ; » All That Is Evil » prenant  comme un chant de la dernière chance. Et puis bien sûr, car j’ai omis d’en parler, il y a cette batterie véritable ressort à déflagration qui percute, emporte leur musique. Alors ? Bien perso, je ne regrette pas mon achat ! Une belle tranche de death old school !

 

 

TRACKLIST:

01. One with Satan
02. Crawled from the Shadows
03. Seal the Tomb Below
04. Compliments of Christ
05. All That Is Evil
06. Excommunicated
07. Anointed in Blood
08. Crucified Soul of Salvation
09. Defying the Sacred
10. Consumed by Hatred
11. Flesh, Power, Dominion
12. Destined to Blasphemy

You may also like
VERNI- Barricade
EVERRISE – After The Eclipse
THERAPHOSA- theraphosa
VULCAIN-Vinyle

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.