Home > Chronique > DESTRUCTION- Born To Perish

DESTRUCTION- Born To Perish

cover born to perish du groupe destruction

NOTE: 3.5 / 5

 

Au menu « Born To Perish » le nouvel album des Allemands de DESTRUCTION. Ces vieux routards du thrash ensanglantent les routes du metal , depuis un peu plus de 35 ans, il me semble, avec cette détermination avouée d’enfoncer le clou de vos tympans. Toujours à fond la caisse. Une formule qui n’a jamais trop varié si ce n’est qu’ils ont incorporé dans leur rang le batteur Randy Black et un second guitariste, Damir Eskic ,plutôt en phase quand il s’agit d’aligner des solos qui vous cisaillent les tympans .

 

 

Malgré cela, pas de surprise : DESTRUCTION fait du DESTRUCTION ! Soutenue par un mix qui met en valeur leur musique, on s’enfile dans les gencives 11 petits brûlots qui ont la patine de la maturité, accompagnés de petites nuances musicales et de riffs plutôt chiadés ; un peu de death melo sur celui de Inspired by Death, un léger parfum rock sur Filthy Wealth avec en sus un refrain plutôt crossover, un coté heavy metal pour Hellbound qui est un titre bonus, un aspect sombre dans Betrayal…. L’air de rien même si à première vue leur musique peut être un peu linéaire, ils essayent d’apporter quelques touches différentes selon les morceaux.

 

 

Après, il est certain qu’on est en terrain connu, mais va savoir pourquoi j’ai particulièrement trippé sur cet album jusqu’à me le passer en boucle. Il n’est pourtant pas exceptionnel et ils ont déjà fait mieux, mais parfois il arrive qu’une galette, pour une raison pas toujours déterminée, s’accroche à vos basques pour ne plus vous lâcher. En ce qui me concerne, c’est le cas.Et ce ne sont pas des titres comme Butchered for Life , qui dénotent de par ses harmonies plus mélodiques par rapport à ce qu’ils proposent d’habitude , qui m’a le plus accroché.

 

 

Non, ce que j’aime, c’est leur travail d’orfèvre du metal « impact » qui, même s’ils emploient toute une panoplie connue, le font avec force tout en déployant une machine de guerre aux rouages bien huilés.Peut-être que cet album est venu combler en moi un manque de thrash, il n’en demeure pas moins que j’ai pris mon pied à son écoute. Pas vraiment hyper inspirée, mais il y a ce truc en plus qui fait de ce thrash là quelque chose d’extrêmement efficace. Voilà, c’est tout et c’est déjà pas mal.

 

 

 

     TRACKLIST:

01. Born To Perish
02. Inspired By Death
03. Betrayal
04. Rotten
05. Filthy Wealth
06. Butchered For Life
07. Tyrants Of The Netherworld
08. We Breed Evil
09. Fatal Flight 17
10. Ratcatcher
Bonus: 11. Hellbound

You may also like
Tool - Fear Inoculum (cover)
TOOL – Fear Inoculum
cover empyreal vault du groupe empyreal vault
EMPYREAL VAULT- Empyreal Vault
Tyler_Bryant_And_The_Shakedown_Truth_And_Lies.
TYLER BRYANT AND THE SHAKEDOWN- Truth and Lies
Blackrain - Dying Breed
BLACKRAIN – Dying Breed

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.