Home > Chronique > Flotsam And Jetsam- The End Of Chaos

Flotsam And Jetsam- The End Of Chaos

Mon petit doigt me dit que ce début d’année sera thrash ! Alors ouvrons les hostilités avec le dernier FLOTSAM AND JETSAM. Faut vous dire que cela faisait un petit bail que je n’avais pas mis le nez dans un de leurs albums, les trouvant parfois un peu moyens et pas vraiment thrash au sens noble et pur du terme. Alors est-ce un line up à peu près stable depuis quelques années, je dis à peu près vu qu’ils viennent d’accueillir dans leurs rangs un certain Ken Mary, Jason Bittner ayant rejoint OVERKILL. Est- ce à cause d’une propension à s’accrocher aux planches et à beaucoup tourner, je ne sais pas, mais là ce « The end of chaos » et plus que sympathique… Il est réussi, d’où une telle joie de ma part .

 

 

Non pas que ce soit un album exceptionnel, mais ici le thrash heavy est à l’honneur ; comment vous dire, on « sent » bien la musique à casser la nuque ! Alors je n’ai pas trop aimé des morceaux comme Recover ou Survive plus heavy mélodique, assez traditionnels. Par contre les riffs et les rythmiques thrash foisonnent portés par de bonnes guitares, puissantes et véloces et une basse que l’on entend bien (Prisoner of time). Il y a de la puissance dans Slowly Insane qui porte en lui un peu de teinte sombre, Architects of the hate est taillé dans le même bois. Unwelcome Surprise est bien enlevé avec son riff simple et obsédant.

 

 

Le refrain de Demolition Man ou de Snake Eye ont une légère teinte MAIDEN, voire QUEENSRYCHE et celui de Control est un peu comme si descendait un grand huit ! Le rentre dedans Good or Bad sent légérement ANNIHILATOR avec son riff un peu arabisant (comme pour le bon Prisoner of time). Encore un exemple ? The End est à fond la caisse avec un refrain harmonieux. Bon je ne vais pas tout vous faire, mais cet album plus je l’écoute plus je l’aime. Pourtant plein d’a prioris j’étais ; ils se sont effacés comme neige au soleil. Au détour d’une tournure de voix, d’un solo qui vous éclabousse de ses décibels, du côté boosté de la bête, pas de doute, là, ils ont fait fort. Sans être incontournable cet album arrache bien….. En fait il est très bon !

 

        TRACKLIST:

     1. Prisoner of Time

       2; Control

      3. Recover

    4. Prepare for Chaos

    5. Slowly Insane

     6. Architects of Hate

      7. Demolition Man

      8. Unwelcome Surprise

      9. Snake Eye

     10. Survive

      11. Good or Bad

      12.  The End

 

 

You may also like
damnation du groupe aerodyne
AERODYNE- Damnation
rapture smites du groupe death awaits
DEATH AWAITS – Rapture Smites
Asylum Pyre - Trabendo 2019
ASYLUM PYRE, Le Trabendo, Paris, 26/10/2019
the sound of scars du groupe life of agony
LIFE OF AGONY- The Sound Of Scars

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.