Home > Chroniques > FLYING COLORS- Third degree

FLYING COLORS- Third degree

cover third degree du groupe flying colors

NOTE : 4/5

 

Le 4 octobre, le super-groupe FLYING COLORS revient avec un nouveau bébé qui a pour nom « Third Degree ». Et quand on dit super groupe, ce n’est pas de l’exagération. Sur une idée du producteur exécutif Bill Evans, qui avait envie d’un combo alliant des artistes virtuoses capables de pondre une musique complexe avec un chanteur pop et une écriture accessible, naquit cette formation qui sait concilier la douceur du miel avec des parties musicales de haute volée.

 

 

Du coup, se fut chose faite, car FLYING COLORS est constitué du guitariste Steve Morse (DEEP PURPLE, ex- KANSAS), du batteur Mike Portnoy (THE WINERY DOGS, ex- DREAM THEATER, TRANSATLANTIC), du claviste-chanteur Neal Morse (TRANSATLANTIC , ex- SPOCK’S BEARD et artiste solo), du bassiste Dave LaRue (DIXIE DREGS, ex- Joe Satriani) et du chanteur / compositeur Casey McPherson (ALPHA REV, THE SEA WITHIN) .

 

 

Et leur force est véritablement de constituer des refrains accrocheurs et hautement mélodiques aux contours pop (je pense parfois à MUSE sur des titres comme More ou QUEEN sur You Are Not Alone), tout en distillant un prog de premier niveau via des paysages aux multiples rivages, leur musique étant à la fois perméable à n’importe quelle oreille tout en étant complexe.

 

 

Voici quelques exemples : Love Letter a des allures de rock British, l’intro de Geronimo est boosté par un groove soul avec une basse très présente, nanti d’un super refrain. Des titres longs tels que Crawl ou Geronimo (pas loin de dix minutes), vous transportent sur de magnifiques mélodies ourlées d’un tas de passages différents où le prog règne en maître…Et où vous ne voyez pas le temps passer.

 

 

OK, il est vrai que je n’aime pas tout comme ce You Are Not Alone qui me gave un peu de par son côté trop FM, mais j’adore The Loss Inside, véritable classic rock au refrain prenant, cousu sur un fil rock prog ou bien cette belle mélodie typique de Steve Morse qui se pose sur Cadence, titre qui éclabousse joliment vos oreilles grâce à sa belle mélodie et son refrain qu’aurait pu écrire YES . Il est vrai que ces musiciens porte en eux un petit coté old school prog vraiment bien vu.

 

 

Et puis chaque instrument est bien représenté comme pour Last Train Home et Guardian où la basse se taille une belle part de gâteau. Et là-dessus, Casey McPherson, chante avec velours et sentiment. Il n’y a pas à dire, ce groupe est vraiment unique plein d’un son et d’une démarche que peu de groupes pourraient reproduire. Quand des Maîtres font de la pop rock prog. 

 

TRACKLIST:

01. The Loss Inside
02. More
03. Cadence
04. Guardian
05. Last Train Home
06. Geronimo
07. You Are Not Alone
08. Love Letter
09. Crawl

You may also like
THY ART IS MURDER affiche concert Lyon 2020
[THY ART IS MURDER] En concert à Lyon
Infected Rain - Endorphin
INFECTED RAIN – Endorphin
Jinjer
JINJER + THE AGONIST + KHROMA + SPACE OF VARIATIONS – La Machine du Moulin Rouge, Paris, 06/12/19
Delain en concert à Lyon ( décembre 2019)
[DELAIN] Concert à Lyon !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.