Home > Festival > FOIRE AUX VINS, HARD ROCK SESSION, 05/08/2012

FOIRE AUX VINS, HARD ROCK SESSION, 05/08/2012

Foire Aux Vins de Colmar 2012

Chaque été, la célèbre Foire aux Vins de Colmar sert de prétexte pour organiser l’un des plus longs festivals de musique existants. Pendant 10 jours, des artistes issus de la scène nationale et internationale se succèdent, dans tous les styles musicaux, rassemblant ainsi des milliers de personnes. Ne vous méprenez donc pas, cette Foire ne ressemble ni de près ni de loin à une traditionnelle petite fête paillarde où l’on se contenterait de boire beaucoup de vin et de manger autant de saucisses alsaciennes que possible. Il y a de ça, mais pas que !

Cette année, l’organisation a créé la surprise et l’agitation dans la communauté des fans de metal symphonique en bookant trois de ses plus grands groupes, à savoir: EPICA, WITHIN TEMPTATION et NIGHTWISH. Une programmation inédite, réunissant près de 7000 personnes au cœur d’un théâtre plein air. En somme, un gros cadeau de Noël avant l’heure pour tous les amateurs du style !

Nous avons eu l’honneur d’assister aux conférences de presse données par les trois groupes…

_________________

WITHIN TEMPTATION

Rencontre avec Sharon den Adel (chant) et Martijn Spierenburg (claviers)

 

Within Temptation à la Foire aux Vins de Colmar en 2012

 

La chanteuse, suivie de Martijn, arrive comme à son habitude très souriante et lance un « Bonjour ! Ça va bien ? » en français.

NIGHTWISH VS Within Temptation… ?

La programmation aidant, il leur sera tout d’abord demandé quels rapports ils entretiennent avec NIGHTWISH qui, rappelons-le, s’est formé en 1996 tout comme eux : « Nous ne sommes pas concurrents, assure Sharon. Et nos rapports se limitent généralement à une conversation ici et là« . Martijn ajoute qu’une telle programmation leur offrira enfin l’opportunité de voir les autres groupes jouer.

À propos de « The Unforgiving »

Presque un an et demi après sa sortie, le style de l’album « The Unforgiving » semble toujours autant intriguer. À l’écoute de titres tels que Shot in the Dark ou Sinéad, force est de constater que le groupe a voulu intégrer à leur nouveau son des influences « pop » et très années 1980. « En général, on va chercher du côté des groupes et artistes avec lesquels on a grandi, explique Sharon. On s’inspire de METALLICA, d’IRON MAIDEN, mais aussi de CHRIS ISAAK ou de KIM WILDE, par exemple. On aime toucher à tout« . Et Martijn de compléter : « Même de petits éléments dans la musique peuvent servir d’inspiration, comme le thème d’un film, par exemple. On est ouvert à tout« .

Malgré tout, le point de vue de la chanteuse sur les sonorités dites « pop » de l’album est claire : « Je ne pense pas que le dernier album puisse être qualifié d’album « pop ». On s’est plutôt inspirés d’autres groupes qui nous parlaient, comme, encore une fois, METALLICA, et IRON MAIDEN – il y a d’ailleurs un clin d’œil dans l’album avec la chanson Iron… Si les gens pensent que c’est de la pop, pourquoi pas, néanmoins les guitares sont bel et bien présentes. On essaie toujours d’expérimenter de nouvelles choses. » Sharon admet que le titre Sinéad comporte pour sa part des sonorités « dance ».

 

Within Temptation à la Foire aux Vins de Colmar en 2012

 

Pour la composition de « The Unforgiving », le groupe ne s’est donné aucune limite. Sharon : « Il nous a été facile d’écrire le nouvel album parce qu’on ne s’est donné aucune obligation avant de le composer. Par exemple, l’orchestre n’est pas là juste pour représenter le style qui nous est attribué : il est présent là où il est nécessaire« .

Concernant le concept développé à travers les bandes-dessinées et les mini-films, Sharon le compare à la série « Dexter », qu’elle ne connaissait pas à l’époque de l’élaboration de « The Unforgiving ». « Mais l’histoire s’inspire bien sûr des comics de Marvel, comme les X-Men..« .

Retour sur la tournée

« Les fans ont dû attendre nos concerts un peu plus longtemps que prévu, mais au moins, ils pouvaient chanter avec nous, puisqu’ils ont eu le temps de mémoriser l’album ! confie Sharon. Les retours que l’on a eus étaient plutôt satisfaisants« .

Qu’en est-il du public français ? « Vous étiez géniaux, et je ne dis pas ça juste parce que je suis en France. Les Français expriment réellement leurs émotions. Chaque pays réagit à sa manière : aux Pays-Bas, par exemple, on est plus réservés, et le groupe doit vraiment faire ses preuves. En France, le public est emballé dès le début du concert ! ».

Nous demandons alors à Sharon si elle se sent toujours un peu nerveuse avant de monter sur scène : « Oui !, répond-elle sans hésitation. Surtout lorsqu’on n’a pas tourné depuis un an ou un an et demi. Mais ça va mieux lorsqu’on enchaîne les concerts sur une longue période. »

 

Within Temptation à la Foire aux Vins de Colmar en 2012

 

« Elements » : Quinze ans de carrière, ça se fête !

Depuis quelques mois, WITHIN TEMPTATION se prépare à fêter leur quinze ans d’existence en grandes pompes. Cette célébration, baptisée « Elements », et qui aura lieu le 13 novembre prochain à Anvers, se manifestera sous forme d’un concert spécial qui transcenderait tout ce qui a été fait dans l’histoire du groupe. « Ce concert ressemblera un peu à « Black Symphony » (2008), à la différence qu’il reviendra vraiment sur les quinze ans de carrière de Within Temptation, explique Sharon. On va rassembler les meilleurs moments, exploiter certains titres, même s’ils ne seront pas nécessairement proposés dans leur intégralité. On va les réadapter de manière créative… Nous espérons offrir à tout le monde un concert spectaculaire« .

Qu’en est-il du nouvel opus ?

« Le nouvel album sera la suite de « The Unforgiving ». Nous espérons le sortir pour fin 2013 »

Martijn et Sharon annoncent avoir déjà commencé à composer pour le successeur de « The Unforgiving » :  » « Elements » mettra fin à la tournée, puis nous nous attellerons ensuite au nouvel album. Nous avons travaillé sur six ou sept morceaux en six mois : c’est plutôt rapide, comparé aux trois ans que cela nous prend habituellement ! Mais cette fois, nous espérons le sortir pour fin 2013. Le nouvel album sera la suite de « The Unforgiving ». Nous travaillons actuellement sur le script d’un long métrage qui reprendra l’histoire de base des trois mini-films. »

Pour terminer, et afin de coller au thème de la foire, je demande à Sharon et Martijn s’ils ont eu le temps d’y faire un tour et de déguster du vin. Sharon répond, un peu déçue : « Non, pas encore… J’adore le vin ! Mais j’ai un peu mal à la gorge et à la tête aujourd’hui, donc je vais éviter… Peut-être après le concert, parce qu’avant ça n’est pas très bon, à part peut-être pour se détendre un peu !« .

 

_________________

EPICA

Rencontre avec Ariën van Weesenbeek (batterie), Rob van der Loo (basse), Coen Janssen (claviers), Simone Simons (chant) et Mark Jansen (guitares, grunts).

 

Epica à la Foire aux Vins de Colmar en 2012

 

C’est avec satisfaction que nous voyons la quasi-intégralité du groupe arriver dans l’espace presse.

 

Line-up de la Hard Rock Session : un honneur ?

Mark lance avec humour que l’honneur revient plutôt aux autres groupes, ce soir ! Plus sérieusement, il ajoute que cette programmation est une première et qu’elle devrait satisfaire beaucoup de fans.

Simone précise qu’en tant que fan de NIGHTWISH et WITHIN TEMPTATION, ce line-up sera pour elle une bonne occasion d’aller les voir une fois le concert d’EPICA terminé.

De la même manière que WITHIN TEMPTATION nous avait avoués entretenir très peu de rapports avec NIGHTWISH, les hollandais n’ont pas souvent l’occasion d’entrer en contact avec WITHIN : « Je connais bien leur bassiste et leur ancien guitariste, mais c’est tout, explique Mark. » Quant à l’influence que le groupe aurait pu leur apporter : « Si je devais citer un modèle qui m’a influencé à l’époque, ce serait plutôt le groupe THE GATHERING. C’était le tout premier groupe à allier le metal à une voix féminine, et j’ai vraiment adhéré à cette combinaison« .

« Requiem For The Indifferent »

Concernant le nouvel album, sorti en mars dernier, il est tout d’abord demandé à Mark Jansen s’il s’est inspiré de films ou de livres de science-fiction : le guitariste répond que ce n’est pas forcément le cas, bien que la science-fiction – Mark cite « 1984 » de George Orwell, tend à se réaliser de nos jours. « Le fait que ces scénarios finissent par se produire dans la réalité est assez effrayant…« .

Lorsque je mets en relation l’ambiance étonnamment sombre de « Requiem » et le sujet qu’il traite, en l’occurrence, la fin d’une ère, ce dernier a l’air surpris : « La fin d’une ère est-elle forcément porteuse d’un message négatif ? Je pense qu’au final, quelque chose de positif ressort de tout ça. Le chaos engendre forcément un nouveau départ. En espérant que ce nouveau départ arrive bientôt, on sera dès lors à même de s’inspirer de toutes les belles choses qui sont à venir !« .

Après DELAIN et GOD DETHRONED

Comme la plupart des fans le savent maintenant, deux anciens membres du groupe GOD DETHRONED ont rejoint la formation : Ariën Van Weesenbeek en 2007, et Isaac Delahaye (absent lors de la conférence) en 2009. Je demande au premier quelles sont les différences majeures entre jouer pour son ancien groupe et jouer pour EPICA. Il répond du tac au tac : « Maintenant, les tournées ont vraiment lieu ! Avec GOD DETHRONED, les concerts pouvaient être annulés du jour au lendemain… Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. Avec EPICA, les choses sont bien plus organisées. Aussi, la musique est plus variée, plus nuancée. Il y a plus à faire, et c’est plus intéressant. Enfin, il y a beaucoup moins de blast beats* que chez GD, mais ça me convient parfaitement ! C’est du passé, maintenant. » « Et puis, il ne va pas en rajeunissant ! lance Mark, provoquant les rires dans toute l’assemblée. »

Mais Isaac et Ariën ne sont pas les seuls à avoir un passé musical qui a construit leur carrière. En 2010, Rob van der Loo quitte le groupe de rock symphonique DELAIN après cinq ans de bons et loyaux services. Il a récemment rejoint EPICA, à la suite du départ d’Yves Huts. « L’une des raisons pour lesquelles j’ai quitté le groupe, c’est que je devais avoir un travail à côté afin de subvenir à mes besoins, et ce n’était pas facile de combiner les deux. Au contraire, EPICA tourne depuis 10 ans, l’équipe y travaille depuis longtemps et ça marche vraiment. »

Du côté de Simone Simons

 

Epica à la Foire aux Vins de Colmar en 2012

 

Il y a quelques années de cela, la chanteuse avait évoqué un éventuel projet solo aux influences jazz sur Internet. « J’ai cette idée d’album solo depuis les débuts d’EPICA (Rires) ! Mais le groupe reste ma priorité, même si j’y ai travaillé un peu avec mon petit ami Oliver Palotai (KAMELOT, SONS OF SEASONS). Cet album ne sera pas forcément destiné aux fans d’EPICA et de metal… »

Lorsqu’on en vient à relater son gain d’expérience sur scène depuis ses 17 ans, Simone affirme : « Ça n’a jamais été un problème pour moi de monter sur scène. J’ai toujours trouvé ça naturel, bien qu’à 27 ans, je me sente désormais plus forte mentalement et physiquement« .

Influences

Malgré les influences classiques que la musique du groupe peut contenir, Mark Jansen avoue ne pas s’y être réellement penché avant 2010. « Ma petite amie est chanteuse d’opéra et elle m’en a fait découvrir pas mal. Donc je pense que je commence à m’y connaître un peu plus, désormais (Rires) ! Malgré tout, chaque chose qu’on entend ou qu’on voit peut être une inspiration, même si on ne le fait pas consciemment. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certains musiciens s’empêchent d’écouter la musique des autres« .

Les fans français

« Bien que le nombre de fans soit le plus important au Brésil, la France doit bien arriver en deuxième, relate Mark. On adore jouer à Paris ! On a d’ailleurs ajouté une date pour la fin de l’année. De toute façon, les français sont partout ! »

« Oui, Cyril, par exemple : c’est un fan français, et il nous suit dans le monde entier ! ajoute Coen. » Lorsqu’on informe au groupe qu’il sera présent ce soir, le groupe ne s’étonne plus. « C’est le plus grand fan français d’EPICA, il est même venu jusqu’au Brésil ! s’exclame Mark ».

TRILLIUM

La chanteuse américaine Amanda Somerville travaille avec EPICA depuis leur tout premier album. Elle fait partie des chœurs, a été le coach vocal de Simone, corrige les paroles et a même co-écrit certains titres. On aurait donc pu croire que son tout nouveau projet musical, TRILLIUM, n’aurait pas échappé aux membres du groupe. À ma grande surprise, ils ne semblent pas s’être réellement penchés sur le premier album. « Je ne l’ai pas écouté… répondent Coen et Simone ». Mark est quant à lui sceptique : « J’en ai écouté une partie. De ce que j’ai entendu, je pense que les chansons sont très bonnes, elle a bien travaillé. Malgré tout, ça ne sera pas facile pour elle de trouver sa place au sein de la scène : les groupes qui se sont créés il y a deux ou trois ans de ça ont déjà du mal à s’imposer. J’espère que sa carrière passera à l’étape supérieure, mais ça ne sera pas chose facile ».

 

Epica à la Foire aux Vins de Colmar en 2012

Un DVD attendu comme le messie

« Nous devrions enregistrer un concert avec orchestre début 2013 »

L’une des particularités du groupe est d’avoir promis aux fans deux DVD live et de ne les avoir jamais sortis. En 2006, le concert enregistré au Paradiso d’Amsterdam n’a pu être commercialisé en raison des litiges avec l’ancien label du groupe. En 2009, bien que toutes les bonnes conditions soient réunies, le concert que le groupe a donné pour la septième édition du Metal Female Voices Fest n’est à son tour jamais paru… Ma question se pose donc comme une évidence : le groupe trouve-t-il nécessaire de proposer aux fans un DVD qu’ils attendent pourtant tous ?

Mark : « Je pense que le concert doit avoir quelque chose de particulier pour mériter d’être enregistré. On a le projet de fêter nos dix ans de carrière début 2013 accompagnés d’un orchestre. Il est donc temps pour nous de sortir un DVD. Nous marquerons aussi l’événement au Metal Female Voices Fest, qui fête comme nous ses dix ansEt puis, toute l’année est un peu une célébration, pour nous ! »

Espérons que ce projet-là se réalise enfin, pour le plus grand bonheur des fidèles du groupe.

*Blast beats: « technique de batterie très utilisée dans la musique extrême (death metal, grindcore, etc.), qui consiste en une superposition de doubles croches effectuées aux pieds et aux mains à un tempo élevé » (tiré de Wikipedia).

_________________

NIGHTWISH

Rencontre avec Tuomas Holopainen (claviers) et Marco Hietala (Basse, chant)

 

Nightwish à la Foire aux Vins de Colmar en 2012

 

Alors que les deux membres s’installent, Marco ne manquera pas de faire une plaisanterie au sujet des bouteilles d’eau mises à leur disposition : « J’ai entendu dire que les gens buvaient ça. Est-ce que je devrais m’y risquer ? »

 

« Imaginaerum », le film

Il n’aura pas fallu beaucoup de temps aux journalistes pour aborder le sujet. En effet, le film « Imaginaerum », qui fera écho à l’album du même nom sorti l’année dernière et dont le scénario est bien entendu sorti tout droit de l’esprit de Tuomas Holopainen, était à l’origine prévu pour août, avant que le site officiel ne l’annonce finalement pour novembre. « Le processus de A à Z nous aura pris environ quatre ans. On espère le sortir avant Noël*. La sortie était prévue plus tôt, mais on voulait qu’il soit aussi parfait que possible, étant donné le temps que cela nous a pris« .

Marco décrit le film comme un « drame fantastique ». Et Tuomas d’ajouter : « C’est un film très bizarre !« .

Le créateur du groupe explique que toutes les chansons de l’album apparaîtront dans le film, bien qu’elles seront quelque peu modifiées et réadaptées. « Seules Scaretale et Slow, Love, Slow apparaîtront telles quelles« .

Concernant leurs rôles dans le film, ils seront plutôt limités : « On joue un rôle dans l’orchestre à deux reprises, en arrière-plan. Le film devait être crédible, et jouer la comédie n’est pas notre métier…« .

« Imaginaerum », l’album

Tuomas et Marco rappellent à juste titre que l’album et le film ne sont pas un seul et même scénario. « Les sujets abordés sont les mêmes, mais l’un peut être apprécié indépendamment de l’autre« .

Tout au long de l’album, les vocalistes de NIGHTWISH semblent interpréter plusieurs rôles. Aussi, jamais une production signée NIGHTWISH n’a été aussi variée. « En tant que musicien, j’aime le challenge et l’ambition que cet album offre, explique Marco. On peut passer du chant doux aux cris, et j’apprécie tout le panel. J’imagine que c’est la même chose pour Anette (Olzon, chanteuse du groupe), et on perçoit vraiment l’assurance avec laquelle elle chante, si l’on compare à l’album précédent, lorsqu’elle venait juste de rejoindre la formation« .

 

Nightwish à la Foire aux Vins de Colmar en 2012

Inspirations et coïncidences

À l’instar de Mark Jansen, qui nous avait révélé ne pas consciemment choisir les choses qui l’inspiraient, Tuomas réitère en affirmant que le visionnage d’un film ou la lecture d’un livre ne conduisent pas nécessairement à l’écriture d’une chanson, mais que son inspiration est davantage constituée de tout ce à quoi il a accès au quotidien. Ma collègue Eccentric cite toutefois « L’Enfant du Siècle » (1836), d’Alfred de Musset, et demande au claviériste s’il s’en était inspiré pour l’album du même nom (« Century Child », 2002). « Je n’en ai jamais entendu parler !, répond-il, très étonné. Je pensais que c’était quelque chose d’unique !« .

Lorsque je lui demande sur le ton de la plaisanterie s’il n’est pas un peu déçu de cette découverte, il répond : « Oh, non… Tant pis !« , ce à quoi Marco ajoute, sans sérieux : « Il faudrait plutôt lui demander à lui (Alfred de Musset, ndlr) s’il n’est pas trop déçu ! »

Du côté de ses influences classiques, Tuomas avoue ne pas avoir écouté de musique classique depuis vingt ans, en ayant fait une overdose étant plus jeune. Il cite malgré tout Modeste Moussorgski comme compositeur favori.

Souvenirs

Alors qu’un journaliste leur demande s’ils aimeraient renouveler l’expérience à l’Eurovision (Nightwish y avait participé en 2000 avec leur titre Sleepwalker), Tuomas répond le plus calmement du monde : « Pourquoi ferions-nous ça ! Je pense que l’Eurovision est un événement mais n’a rien à voir avec le talent. J’admets que c’est divertissantmais je ne saurais dire ce qui nous était passé par la tête à l’époque… Peut-être parce qu’on voulait exprimer quelque chose par rapport à cette industrie corrompue de la musique… ». « Ou simplement histoire de rigoler, ajoute Marco, ce que Tuomas confirme également. »

Douce France

« Nos trois concerts en France font partie des meilleurs concerts de la tournée »

NIGHTWISH était déjà venu jouer à la Foire aux Vins en 2008, et tourne en France depuis 2000. « À chaque fois que l’on vient en France, ça se passe très bien, assure Marco. Le public est génial« .  « Les trois concerts que l’on a fait en avril dernier en France font partie des meilleurs – si ce n’est LES meilleurs concerts de la tournée, révèle Tuomas ».

 

Nightwish à la Foire aux Vins de Colmar en 2012

DVD live ?

« Avec le film qui va sortir, ça ferait trop… admet Tuomas. Pour le moment, on se concentre vraiment sur le film. On pensera à un éventuel DVD live après la prochaine tournée. » Marco : « On ne voudrait pas saturer le marché avec notre musique !, plaisante Marco. D’abord, on va laisser un peu respirer les fans. Et puis, pas tout le monde ne nous aime ! »

Tuomas et Disney

Une rumeur disait que Tuomas était sur le point de collaborer avec les studios Disney pour composer la bande-originale d’un de leurs films… « J’aurais aimé que ce soit vrai !, confie Tuomas en souriant. Mais ce n’est pas le cas. Un jour, peut-être ! »

_________________

Photos : Lucinda

Avec la participation d’Eccentric, du webzine Metal Symphonique

Remerciements: Eccentric et l’organisation de la foire aux vins et de la conférence de presse pour leur aide et leur gentillesse.

 

You may also like
Epica en tournée en 2019
[EPICA] De retour à Paris en 2019 !
Ultra vomit Durbuy Rock Festival_
[DURBUY ROCK FESTIVAL] Premiers Noms Annoncés !
Graspop poster 2019
[GRASPOP] 50 groupes annoncés !
Lions Metal Festival Poster
[LIONS METAL FESTIVAL] DESTINITY pour un unique concert !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.