Home > Concert > GHOST+ CANDLEMASS – Halle Tony Garnier – Lyon 03/02/2019

GHOST+ CANDLEMASS – Halle Tony Garnier – Lyon 03/02/2019

Ghost à Lyon en 2019

Pour cette première date de la tournée « A Pale Tour Named Death« , Tobias Forge et ses Ghouls se sont offerts la Halle Tony Garnier, à Lyon. 

Après le concert plus que réussi du Wacken Open Air, je voulais voir ce que donnerait la configuration en salle. Et ça valait le détour ! En plus des 3 heures de concert annoncé, le groupe a été mis en scène par un décor toujours aussi ecclésiastique, avec une belle disposition scénique. On est loin du backdrop moche et du pass backstage qui pendouille de la ceinture que la plupart des groupes nous servent tel une soap-opera indigeste. Ce qui fait vraiment la différence, ce sont les lumières, on sent une réelle envie d’en mettre plein la vue, sans compter la pyrotechnie, dosée juste comme il faut. Pour une fois qu’un groupe ne joue pas à moitié dans le noir (comme par exemple, le groupe en première partie, Candlemass…), c’est même plutôt le contraire ; les potards doivent être poussés au maximum ! Après tout, on dit que la lumière divine est éblouissante non ?

Le concert était en deux partie, avec une pause de 15mn, histoire d’aller faire tourner les bars. Le Clergé nous a rappelé à son chevet avec la musique Masked Ball (du film Eyes Wide Shut), juste histoire de nous mettre dans l’ambiance. Stanley sort de ce corps ! 
Pas de surprise pour la setlist, toutes les chansons que les fans attendent sont là, pour finir en rappel avec Monstrance Clock. Les moments les plus sympas sont ceux ou Tobias parle au public, on se croirait dans un comedy club: « Snack my ass?« ! 

Qu’il n’en déplaise à certains, Ghost est très certainement un très grand groupe en devenir.

 

Photos : Julien Zannoni

You may also like
Ombeline Duprat et Johann Cadot d'Asylum Pyre en 2019
ASYLUM PYRE – Johann Cadot & Ombeline Duprat, 11/04/2019
REZET- Deal With It
Motionless In White, Disguise album cover.
[MOTIONLESS IN WHITE] Nouveaux titres en écoute pour le prochain album !
Mork - Det Svarte Juv
MORK – Det Svarte Juv

2 Responses

  1. Hugo

    Bon, on ne s’attardera pas sur le « Snack my ass » qui était en fait « SMACK my ass », de « claquez mon c.. » et non pas de « bouffez mon c.. », qu’il a pourtant bien imagé en faisant le mouvement avec ses mains ! Si vous ne vous y connaissez pas trop en anglais, n’en mettez pas, on vous pardonnera !
    De plus, la pause n’était certainement pas là POUR les bars, mais certainement pour permettre aux membres du groupe de se rafraîchir (si l’on se rappelle encore bien de la chaleur en fosse, on imagine la fournaise de la scène) puisque porter des tenues complètes de la tête aux pieds, des cagoules pour les goules et une masque en silicone ou en latex (et tout le monde sait quel point on a chaud, vraiment très chaud sous ce genre de matière) pour le Cardinal devait probablement être difficile. Il est assez compréhensible qu’il prennent 15 minutes pour boire et s’aérer…
    Enfin, votre « un très grand groupe en devenir » est certainement la phrase la plus grotesque de l’ensemble, dans la mesure où l’on peut considérer (à mon humble avis) qu’un groupe qui offre ses dates de tournée dans le monde entier est déjà un très grand groupe…

    1. Bonjour Hugo,
      Simple erreur de frappe, qui avait déjà été corrigée ailleurs, mais pas ici de toute évidence. Bien vu.
      Quant aux bars, transition détournée pour ne pas ajouter un texte long détaillant la chaleur sous un masque, puisque tout le monde s’en doute déjà. Mais merci d’avoir pris le temps de l’expliquer quand même.
      Pour le grand groupe en devenir, ce serait plutôt un questionnement, jusqu’où leur carrière va t’elle les mener ? Qui sait, peut-être qu’un jour ce sera eux qui feront un stade de France ?

      Bonne journée 🙂

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.