Home > Chronique > HELSOTT- Slaves and gods

Comme je le dis souvent, le metal n’a pas de frontières. Envoyé par le label allemand GORDEON, voici  » Slaves and gods «  du groupe californien, HELSOTT dont c’est le deuxième vrai album, sans compter deux EP à leur actif. Alors qu’en est il de leur musique ? Déjà, ils sont étiquetés de l’apellation folk / pagan metal. Honnêtement, je trouver qu’il est difficile de vraiment leur coller ce pedigree. Au niveau des mots,ok va pour le pagan, mais pour l’aspect folk metal pas sûr.

 

 

Effectivement, on entend quelques instruments traditionnels comme par exemple du violon sur la reprise de Tom Petty  Runnin’ Down A Dream ou de la cythare sur le titre d’ouverture Slaves And Gods  . Mais déjà, les orchestrations sont légères et noyées dans le mix par de grosses rythmiques heavy puissantes et le coté festif passe vraiment à l’as. Ensuite, il y a des titres comme  The Coward’s Curse  ou  Winter Smells Like , qui sont à la fois mélodieux, lyriques, nourris d’une voix féminine sur  Winter smells like  et qui font plus penser à du dark à la sauce PARADISE LOST. Après, ils ont des compositions comme Trollskald (Featuring Trollmannen  vraiment prenant, sombre et bien construit ou  Zep Tepi  plus « sautillant ».

 

 

On y trouve des airs épiques qui, là, rejoignent un peu le spectre du folk, comme  Slaves And Gods  ou  Return Hyperborea  aux harmonies franchement moyenâgeuses avec adjonction d’un chant de femme. Du coup l’ensemble est assez varié, pas désagréable, même si on ne sait pas vraiment toujours dans quelle direction ils vont. Pour terminer ce tableau rajoutez des growls caverneux et fielleux qui se donnent le « la », ainsi que du chant clair, mais très peu . Au final, le potentiel existe et on assiste à de bons moments. Peut-être un manque de cohérence sur la totalité, mais j’avoue qu’au fur et à mesure des écoutes, je me suis laissé prendre par leur musique.

 

                                       TRACKLIST:

                                1. Slaves And Gods

                             2. The Coward’s Curse

                            3. Winter Smells Like Death

                               4. Whiskey Breath

                              5. Eye Of The Past

                                   6. Trollskald

                                   7.  Zep Tepi

                              8. Return Hyperborea

                            9. Honour Thy Valkyrie

                             10.   Runnin’ Down A Dream

 

You may also like
Billy Idol au Montreux Jazz Festival le 05/06/2018
LE TOP MUSICAL 2018 de Julien
marcela bovio pochette de l'album through your eyes sorti en 2018
MARCELA BOVIO – Through Your Eyes
ZEAL & ARDOR, La Cigale, Paris, 12/12/2018
Nothing But Echoes - We Are
NOTHING BUT ECHOES – We Are

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.