Home > Chronique > IRON BASTARDS- Cobra Cadabra

IRON BASTARDS- Cobra Cadabra

Cobra cadabra du groupe IRON BASTARDS

Nous sommes nombreux sous le ciel hard rock et metal à pleurer la mort de LEMMY. Eux se nomment IRON BASTARDS et nous proposent leur dernier-né, à savoir « Cobra Cadabra ». Ils sont strasbourgeois et à leur façon continuent de faire exister ce genre de musique. Déjà, dans la pure tradition, ils sont trois à faire un boucan d’enfer, avec David Bour au chant et à la basse, Anthony Meyer à la batterie et David Semler à la guitare. Ensuite, leur musique vient tout droit de la bande à Killmister, mais pas que… effectivement, dans leurs notes, on sent un amour pour l’old MOTORHEAD, celui des origines.

 

 

Ensuite, ils ont la particularité, de se lâcher musicalement. « Quoi moi vouloir dire par là ? » et bien comme des énergumènes tels que TED NUGENT à ses débuts, ils adorent partir dans de longs solos rejoignant l’état d’esprit de toute une kirielle d’hardos des 70 ‘ qui aimaient jouer live dans des impros longues et plutôt bien senties.. C’est le cas de David qui, pédale wha wha en avant laisse pulser sa verve. Cela donne des traits soniques genre « démarrage en côte » qui se laissent le temps d’exister. Une sorte de mix entre Eddie Clarke et Phil Campbell.Il s’amuse même à pondre une touche de néoclassique sur le solo de Speed Machine.

 

 

Et puis il y a les refrains rock n’ roll bien speed qui vous sautent au visage et ne vous lâchent plus , sans oublier la puissance des riffs choisis et bien vus, le tout emmené par la batterie pleine de ressort et la voix de David qui rappelle parfois celle de LEMMY (Speed Machine) ou bien de Timo Nikki (Inside The Next) , chanteur du groupe Finlandais PEER GÜNT, très influencé aussi par MOTORHEAD. Cela donne au final un album sang pour sang rock n’ roll qui marche sur les traces des chers disparus tout en ayant, et c’est cela leur force, un cachet bien particulier qui fait dire qu’IRON BASTARDS n’est de loin pas un copié/collé, mais un hard rock avec leur griffe à eux. Et ça il fallait le faire !!

 

 

De plus dans cet opus pas un titre à jeter…Que des pépites telles que Inside the Nest, Cobra Cadabra, Days Of Rage, Bad Dream qui vous décalaminent le cerveau. Oh punaise, j’allais oublier de préciser une chose, c’est de l’agressif, et même quand sur  Speed Machine  ils jouent sur du mid tempo, cela envoie. Cela ne les empêche pas sur Your Only live twice de nous faire entendre…de l’harmonica et sur Outside the Nest, en fin de titre, de jouer du pur blues. Voilà, je pense avoir tout dit. Après ma chronique aurait pu se résumer par ces mots : c’est du rock n’ roll passé au rouge, qui tout en empruntant les chemins du style, ne rentre jamais dans la facilité sauf celle de vous sauter en pleine face. Let there be rock !

 

TRACKLIST:

  1. Inside the Nest

2. Cobra Cadabra

3. Days Of Rage

4. Bad Dream

5. With the World On Your Side

6. Speed Machine

7. Your Only live twice

8; Riffpower

9. Feel in Your Bones

10. Stay Off The line

11. Outside the Nest

You may also like
where chaos reigned du groupe assatur
ASSATUR- Where Chaos Reigned
Possessed – Revelations of Oblivion
POSSESSED- Revelations of Oblivion
Slipknot Tour EU 2019
[SLIPKNOT] Nouveau clip et date de sortie pour « We Are Not Your Kind » !
total insolence du groupe toxic ruin
TOXIC RUIN- Mortal insolence

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.