Home > TOP DE LA REDAC' > Les meilleurs albums de la décennie / Par Aurélien

Les meilleurs albums de la décennie / Par Aurélien

La décennie touche à sa fin ! L’occasion pour nous médias et fans de musique de faire le point sur les pépites qui ont cajolé nos oreilles ces dix dernières années. Et on ne vous le cache pas : trancher entre tous ces albums fantastiques a été une torture pour l’équipe. Mais ce choix terrible devait être fait ! Voici donc la sélection ultime de la rédaction de Metal France pour la décennie 2010-2019…

 

Equilibrium - Rekreatur1 / EQUILIBRIUM, Rekreatur (2010)

Très certainement l’un des plus beaux albums d’epic metal de cette décennie ! Sur chacun des neuf titres, les allemands nous balancent tout leur talent au visage, que ce soit au niveau des riffs, tranchant net comme des lames de rasoir, ou au niveau des orchestrations, superbes et immersives. Mention spéciale au dernier morceau, totalement instrumental et d’une durée de 13 minutes !

 

 

 

 

 

Finntroll - Blodsvept2 / FINNTROLL, Blodsvept (2013)

Que dire des rois du troll metal, sinon que chaque album est une totale réussite et un voyage au cœur des sombres forêts de leur pays natal qu’est la Finlande ? Chaque titre est un hymne à danser, boire, chanter… Choisissez ce qui vous convient le mieux : FINNTROLL n’en a cure et vous proposera quoi qu’il arrive le riff, la mélodie et le petit air qui sauront vous emporter ! Une tuerie dans le style.

 

3 / AUGUST BURNS RED, Phantom Anthem (2017)

Le groupe, comme à son habitude, repousse une nouvelle fois les frontières de sa musique, proposant toujours plus de nouvelles sonorités et de nouvelles ambiances, tout en gardant de solides bases qu’il entretient depuis plus de 15 ans d’expérience. Du breakdown, vous en aurez ! Du solo, vous en aurez ! Du riff technique à vous faire mal au doigt si vous osez vous y coller, vous en aurez tout autant ! Les Américains continuent à nous impressionner, et on en redemande.

 

 

 

 

immortal - northern chaos gods

4 / IMMORTAL, Northern Chaos Gods (2018)

Avec une telle tuerie, IMMORTAL a prouvé qu’il pouvait très bien s’en sortir sans l’ex-maître à penser du groupe qu’est Abbath. Les morceaux sont rentre-dedans, et l’on reconnaît immédiatement les fameuses guitares « groovy » aux dissonances marquées, renforçant les multiples ambiances glaciales de l’album. Pour faire simple, on se croirait planté en haut d’une montagne, perdu en plein blizzard… L’immersion est réussie, et le charme opère tout de suite. IMMORTAL est de retour !

allegaeon - formshifter

5 / ALLEGAEON, Formshifter (2012)

On ne passera pas par quatre chemins avec « Formshifter » : l’album est une mine d’or, et une véritable machine à riffs ! Quelle mouche les a piqués ? Chaque morceau est une beigne, et une sacrée. Il faut dire que les guitares 8 cordes y sont pour quelque chose, apportant lourdeur, technicité, solos maîtrisés d’une main de maître… Aucun faux-pas n’est à déclarer pour ALLEGAEON sur cet opus !

ex deo - the immortal wars

6 / EX DEO, The Immortal Wars (2017)

Bienvenue en plein Empire Romain, au moment des Guerres Puniques et de l’affrontement contre Hannibal de Carthage ! Huit titres suffisent à nous immerger complètement dans l’univers historique d’EX DEO, et ce grâce à de magnifiques orchestrations et autres chœurs. Les riffs death font mouche et accompagnent très bien les atmosphères. L’apport du chant de Maurizio Iacono est également indispensable, tant le gaillard est habité par les récits qu’il nous narre. Bref, une oeuvre d’art !

 

 

 

katalepsy - autopsychosis

7 / KATALEPSY, Autopsychosis (2013)

Bon dieu, quelle violence ! C’est sûr, KATALEPSY ne fait pas dans la dentelle. Profitant d’une production impeccable, les Russes nous prouvent qu’ils font partie des meilleurs dans leur catégorie : les titres vont droit au but, les guitares claquent et nous servent des tornades de notes… Difficile de suivre le groupe dans ses morceaux, tellement ça va vite : des changements de rythme à gogo, une batterie qui use de la double toutes les dix secondes, des breaks quand on ne s’y attend pas… Bref, le fan de brutal death que je suis est conquis !

 

 

the birthday massacre - pins and needles

8 / THE BIRTHDAY MASSACRE, Pins And Needles (2010)

La douceur et les ambiances féeriques de THE BIRTHDAY MASSACRE me toucheront toujours autant, quel que soit l’album, mais celles présentes dans « Pins And Needles » le feront encore plus ! Entre la lourdeur d’un In The Dark, la caresse noire d’un Sideways ou encore les mélodies enchanteresses d’un Midnight, la magie est là. La voix de Chibi est une sucrerie à croquer sans modération tant elle accentue cette atmosphère « dark cute ». Un magnifique voyage entre lumières et ténèbres !

 

 

 

decapitated - anticult

9 / DECAPITATED, Anticult (2017)

Les polonais nous servent encore un monstre détruisant tout sur son passage pour leur dernier album en date. Et le pire, c’est qu’il nous est impossible de s’écarter de son chemin, tant la charge est rapide et brutale… Vous l’aurez compris, DECAPITATED a tout cassé en cette année 2017 ! Les titres sont très travaillés, n’hésitant pas à calmer le jeu de temps à autre, afin de revenir encore plus énervé. Le chant puissant et hurlé est parfait pour soutenir toute cette dose d’adrénaline, avec ces guitares délicieusement « groovy » et cette batterie totalement barrée. Quelle puissance, mais surtout, quelle maîtrise !

 

 

cannibal corpse - torture

10 / CANNIBAL CORPSE, Torture (2012)

Avec « Torture », le rouleau compresseur américain qu’est CANNIBAL CORPSE a jeté une énorme bombe dans la scène brutal death en 2012. Si plusieurs albums, par le passé, avaient du mal à être digérés en entier au vu de leur caractère monolithique, cet opus laisse chacun des morceaux s’exprimer, avec un bon riff qui ressort du reste et qui nous fait profiter de chaque moment. Qui ne partirait pas en headbanging sur des riffs aussi puissants qu’As Deep As The Knife Will Go ou bien Scourge Of Iron ?!

 

 

Restez branchés pour nos prochains top de la décennie…!

You may also like
Relentless Mutation par Archspire
Les Meilleurs Albums de la Décennie / Par Clément
Intronaut - Valley Of Smoke (cover)
Les Meilleurs Albums de la Décennie / Par Baptiste
Summerbreeze affiche finale
SUMMER BREEZE OPEN AIR 2019
LE TOP MUSICAL 2018 de Dymytry

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.