Home > Concert > Lucie Lenoir, Novotel Paris Bercy, Paris, 06/12/2018

Lucie Lenoir, Novotel Paris Bercy, Paris, 06/12/2018

Lucie Lenoir en concert au Novotel de Paris Bercy le 06/12/18

Alors que ORELSAN a commencé son show dans la salle emblématique de l’Accor Hotel Arena de Bercy, Lucie Lenoir et ses acolytes, Tristan Broggia (batterie), Maxime Ferri (clavier) et Stéphane Calcagni (basse), jouent les premières notes d’Amazing dans un lieu un peu inhabituel pour un concert. Et oui ça se passe au Novotel de Bercy !

 

Ce morceau aux influences pop/folk donne le ton pour la suite du showcase organisé suite à la clôture réussie de cagnotte Ulule permettant de financer le premier album de Lucie Lenoir. Après l’annonce de la sortie de l’album au printemps prochain, Lucie enchaîne avec Vie Incolore. Par la suite, Maxime fait sonner les premières notes d’I See the Pain, morceau pop dont les couplets rappellent quelques morceaux d’Amy Winehouse, mais dont le refrain et le solo tendent clairement vers un univers plus rock/électro. Lucie enchaîne ensuite avec La Petite Fée des Bois, une belle petite ballade.

La chanteuse casse un peu le rythme du set en parlant avec son public et entame de suite les premières paroles de The Man You Love, sa première composition aux influences rock de SWITCHFOOT, puis poursuit avec You’re On Fire et C’est Pas Comme Si, où le groupe mélange avec brio chanson française à la Claudio Capeo et salsa à la SANTANA mais sans la puissance ni les solos de ce dernier. Les lumières s’éteignent après Your Shadow, afin de créer une ambiance à la DAFT PUNK, pour ceux qui ont des influences électro, ou MUSE (Madness ou Follow Me) pour les influences pop rock, notamment grâce à des lunettes lumineuses. Le groupe enchaîne avec la chanson Blind, dont les tonalités font penser à Stromae. Après cette montée en puissance flagrante, notamment grâce au solo de batterie rappelant clairement les influences metal de Tristan, Lucie poursuit son show avec Fly Above The Hills, une chanson mélancolique jouée en tête-à-tête entre Lucie et Maxime dont la complicité donne une certaine âme à ce morceau.

Je reste cependant sur ma faim, car cette chanson mériterait d’être plus puissante avec un chant avec plus de coffre. Le groupe lance ensuite Au Bord de l’Eau (clip fraichement sorti ici).

Le concert se termine après un rappel rapide et le morceau Party Girl qui a eu droit aussi à son clip.

En résumé, tout le groupe est bien calé, il n’y a eu aucune fausse note, la sono était bonne (même si le chant était un poil bas et que le batteur était un peu trop pêchu au début du concert), les jeux de lumières étaient efficaces et aussi gérées par le batteur, chapeau bas.

Lucie et les garçons nous ont donc fait passer une bonne soirée même si l’ajout d’une guitare électrique permettrait d’ajouter un peu de médium et de puissance.

 

 

 

 

 

 

Texte : T. Moores
Photos : Minh

You may also like
Powerwolf tournée 2019
[POWERWOLF] Tournée 2019
DEAD BONES BUNNY – What’s Up Rock ?
Billy Idol au Montreux Jazz Festival le 05/06/2018
LE TOP MUSICAL 2018 de Julien
marcela bovio pochette de l'album through your eyes sorti en 2018
MARCELA BOVIO – Through Your Eyes

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.