Home > Chronique > MONOLYTH-A bitter end/a brave new world

MONOLYTH-A bitter end/a brave new world

Le death melo ne vient pas que du grand Nord, la preuve en est de ce « A bitter end/a brave new world » du groupe MONOLYTH. Ceux-là sont français, de Beauvais plus exactement et après une démo, un EP, un album « Catch the sun », une période de flottement avec changement de line up, ils repartent de plus belle et nous proposent cette offrande musicale que j’ai vraiment bien apprécié. Effectivement, là le death melo pulse comme il se doit sans être édulcoré.

 

 

 

Pourquoi ? Et bien, on y trouve du mélodeath qui peut développer des ambiances magiques comme dans un vieux IN FLAME tels des titres comme « « The after-Vultures », « This Pale imitation of Guilt » , mais aussi bifurquer du côté de  SOILWORK  . En fait, ils savent bien varier le menu même si la formule de base reste la même et en général pas mal de titres sont accrocheurs, puissant, bien « metallisé ». Quelques exemples ? On a le droit à un death qui peut être direct et puissant (The Ego Disaster), avec des refrains véritablement accrocheurs comme pour « « This pale Imitations of Guilt ». On y trouve aussi une petite empreinte prog sur « Ataraxia », des mélodies bien travaillées ou le growl tranche bien avec la voix claire ; en sus il y a «A Bitter End » une ballade qui s’enflamme au bout d’un temps et monte en puissance.

 

 

 

En fait, leur musique distille une empreinte versant dans un lyrisme un peu mélancolique toujours musclé. Entre chant guttural , voix « normale », riffs typiques, arrangements vocaux ou musicaux, quelques envolées de six cordes, rien n’est linéaire. Ok, au début, on se dit que c’est du déjà entendu et c’est vrai, rien d’original dans leur démarche ; puis à force, on se laisse convaincre, car on sent derrière une certaine passion pour cette musique et cela paye. Comme beaucoup de metalleux, ils jouent ce qui les fait vivre émotionnellement parlant, pas pour lagloire, mais pour le plaisir. Sortie : le 25 septembre.

 

 

TRACKLIST:

1.The Ego Disaster

2.This Pale Imitation Of Guilt

3. Insipid And Shallow

4.Betrayed Again

5.Nothing Left Nothing Right

6.A Bitter End

7.A Brave New World

8.The After-vultures

9.Like A Poison

10.Reawake

11.Ataraxia

12.Devod of compromise

 

 

 

You may also like
VERNI- Barricade
EVERRISE – After The Eclipse
THERAPHOSA- theraphosa
VULCAIN-Vinyle

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.