Home > Chronique > MÖRGLBL- The Story Of Scott Rötti

MÖRGLBL- The Story Of Scott Rötti

Le monde du metal a plus d’un tour dans son sac et abrite dans sa besace des tas d’influences. Ceux-là s’apellent MÖRGLBL et voici leur nouvel album « The Story Of Scoot RÖtti ». Il s’agit d’un trio français instrumental « progressif jazz metal fusion » qui a célébré en 2018 son 20 me anniversaire, Emmené par le guitariste Christophe Godin qui parait, il est réputé pour faire preuve avec sa guitare d’un jeu original effréné. À ses côtés, on trouve le bassiste Ivan Rougny, ainsi que le batteur Aurélien Ouzoulias qui a rejoint le groupe en 2007. Fort d’un accueil assez spectaculaire au cours du NEARfest X, un grand festival US de rock progressif, ayant tourné de par le vaste monde, un DVD live est prévu prochainement.

 

 

Bon voilà le tableau ! Maintenant passons aux choses sérieuses. J’avoue ne pas connaître le bonhomme ni ses compères aussi voici ce que je pense de cet album. À l’écoute de Darh Vädim un nom m’a sauté aux oreilles : Satriani, et c’est un peu partout dans cet album que son nom scintille en lettre de feu, non pas que ce soit du copié-collé, car ces musiciens sont plus fous et plus jazz, plus variés aussi dans la façon dont est amené leurs compositions.Cependant il y a quelque chose dans leurs titres qui fait penser à cet artiste. Un coté fluide, mélodique, un, je ne sais  quoi d’important qui tiens cet album (anarchytehtür). Et puis ce que j’apprécie hautement dans cette galette c’est que ces musiciens mettent en avant la mélodie plus que la prouesse technique, et c’est un must, surtout quand on joue à leur niveau et que l’on pratique l’exercice difficile de l’intrumental.

 

 

Entre les légions du rhum très metal, sombre et heurté, Döner dorgazm qui alterne entre « darkness » et « éclairé », La lèpre à élise (vous noterez l’humour décalé.) qui vacille entre groove chantant et une fin ambiant, Crime minister avec son riff à la DEEP PURPLE version boostée à la testostérone, Panzer höhötier entrainant, bluesy et rock, Prög töllög, pas le temps de s’ennuyer ; ça coule fluide, cohérent, mélodique comme une eau de source riche et vivace, qui emporte en son sein un tas d’influences. Bref, pour certain le genre d’album qui fait plaisir à entendre. Et puis derrière tout cela il y a un petit filet de folie et surtout du talent.

 

TRACKLIST:

01. 2 Flics Amis Amish
02. Anarchytektür
03. Les Légions Du Rhum
04. Dar Vädim
05. Döner Dörgazm
06. La Lèpre À Elise
07. Crime Minister
08. Panzer Kökötier
09. Prog Töllög
10. The Story Of Scott Rötti
11. Cor À Cor

You may also like
cover wait for dawn du groupe jifriya
JIRFIYA- Wait For Down
THE GATHERING
[THE GATHERING] « 30th Anniversary Tour » @ Petit Bain – Paris
Blackrain sur la scène du Hellfest Open Air 2019
[BLACKRAIN] Nouveau clip « Dying Breed »
Voice of Ruin au Rock Altitude Festival 2018
[VOICE OF RUIN] Nouveau clip « Thanatophobia »

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.