Home > Chronique > NERVOCHAOS- Ablaze
ablaze cover du groupe nervochaos

Et voici « Ablaze « , le titre du nouvel album des brésiliens de NERVOCHAOS. Ces derniers existent tout de même depuis 1996 et sont connus sur la scène underground. Quant à leur style, ils évoluent entre death et de thrash. Ils citent comme influences SARCOFAGO et SEPULTURA à ses débuts. En tous les cas, ils aiment les riffs répétitifs simples et primaires , boostés avec un maximum de brutalité (Cave Bestiam, Whisperer In Darkness, Death Rites). Deux growls se partagent parfois le boulot et accentuent ce coté metal extrême, de par leur profondeur caverneuse comme sur Mors Indecepta qui est un des titres les plus violents de cet album.

 

 

Ils aiment aussi jouer en mode plus doomesque tel ce Feast Of Cain qui rappelle parfois le death metal de Floride. Après 16 titres sur une galette, cela fait beaucoup, du coup, il y a des longueurs. Par exemple des morceaux comme My Dues ou Downfall ne sont pas mauvais, mais souvent joué sur un tempo de batterie qui ne varie pas et qui du coup peuvent en lasser certain. À coté de cela Cave Bestiam emporte la mise sans problème, et puis Of Evil And Men, qui termine cette galette, le fait avec panache car c’est une composition attachante.

 

 

Alors, il est vrai qu’on attendrait parfois plus d’accroches harmoniques, ce qui est pourtant le cas ici au détour d’un soli, qui met de la mélodie dans ce monde de brutes. Il est certain que pour jouer la simplicité, la répétitivité, la violence orgasmique et emporter la mise il faut y mettre un sacré feeling et que parfois, avec ce  » Ablaze « , on peut y trouver quelques faux pas, mais ces mecs jouent leurs tripes à l’air, sans faire semblant, et ne cherche pas la créativité mélodique, qui n’est pas leur propos ; mais leur musique est portée par une agressivité pleine d’ un groove abrupt et de refrains simples, marqués soit du sceau death ou thrash, ( mors indecepta).

 

 

En résumè, un album qui se doit d’exister, car il traduit une scène qui n’est peut-être pas internationale, mais qui s’accroche à ce qu’elle a de plus chère : le metal. Sur les planches, cela doit pulser à fond ! Pas un opus incontournable, mais pas non plus un cd qu’on oublie , car il charrie en lui quelque chose de marquant. Et puis il y a ces titres forts: My dues, Mors indecepta, Cave Bestiam, Death Rites,Of EvilAnd men, Walk Away. Tout est dit !

 

  TRACKLIST:

01. Necroccult

02. Demonic Juggernaut

03. Feast Of Cain 

04. Whisperer In Darkness 

05. Death Rites 

06. Shamanic Possession 

07. Into Nightside 

08. Cave Bestiam

09. Dawn Of War 

10. Mors Indecepta 

11. Stalker 

12. My Dues 

13. Downfall 

14. A World Between Worlds 

15. Walk Away 

16. Of Evil And Men

You may also like
Tool - Fear Inoculum (cover)
TOOL – Fear Inoculum
cover empyreal vault du groupe empyreal vault
EMPYREAL VAULT- Empyreal Vault
Tyler_Bryant_And_The_Shakedown_Truth_And_Lies.
TYLER BRYANT AND THE SHAKEDOWN- Truth and Lies
Blackrain - Dying Breed
BLACKRAIN – Dying Breed

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.