Home > Chroniques > NORHVAR- Kauna
cover kauna du groupe norvhar

Et si je vous parlais d’un trait d’union entre la Suisse, plus particulièrement Lausanne et des groupes comme  ENSIFERUM,  FINNTROLL Vous ne voyez pas ? Et bien ce trait musical a pour nom NORVHAR et franchement on se croirait…. Dans le grand nord en train de saouler à coup d’hydromel après une dure bataille livrée au nom des dieux païens. En fait, il s’agit ici d’un EP longue durée, qui a pour nom « Kauna » et qui drive un genre mélangeant de pagan / folk metal avec une très grosse pointe d’épique.

 

 

Ce premier méfait respire une certaine véracité et j’avoue avoir été emporté de suite par les harmonies employées, qui ont pour racine la musique celte. Alors OK, les instruments traditionnels que l’on entend, vielle, violon et autre flûtiau sortent du ventre d’un clavier, mais bon, on y croit assez. De plus, même si leurs compositions sont ultras classiques, j’aime bien l’énergie qu’ils y mettent et la façon dont elles sont agencées. Effectivement, elles peuvent être propulsées en mode rapide (Of Stone, Gold & Blood), mais toujours avec des brisures de tempos qui permettent de relancer la machine.

 

 

De plus, ils aiment à poser des ambiances contrastées comme sur Goblin’s Outpost où s’alternent des passages purement folk avec d’autres plus puissants emportés par une guitare musclée. Parfois, sur fond de narration, on a le droit à une musique assez proche de celle d’un film (From Fire…). Du coup le titre Fields of Fate, qui dure plus de 10 minutes, passe comme une lettre à la poste, car il est varié dans sa nomenclature.

 

 

Après voilà, ce groupe n’a rien réinventé, ici ce n’est pas l’originalité qui est leur fer de lance, mais c’est plutôt bien fait et quand ils poussent le growl, sur la majorité des morceaux, on sent la tempête du grand nord vous glacer les os. Pour certains, se sera peut-être un peu convenu, mais d’autres, dont je fais partie, trouveront là un metal rafraîchissant à l’épée trempée de sang et de gloire, sur fond d’harmonies accrocheuses.

 

   TRACKLIST:

   1. From Fire…

2. Fest In Midgard

3. Of Stone, Gold & Blood

4. Mystic Forest

5. Goblins’ Outpost

6. Fields Of Fate

7. … To Ashes

You may also like
THY ART IS MURDER affiche concert Lyon 2020
[THY ART IS MURDER] En concert à Lyon
Infected Rain - Endorphin
INFECTED RAIN – Endorphin
Jinjer
JINJER + THE AGONIST + KHROMA + SPACE OF VARIATIONS – La Machine du Moulin Rouge, Paris, 06/12/19
Delain en concert à Lyon ( décembre 2019)
[DELAIN] Concert à Lyon !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.