Home > Chronique > POSSESSED- Revelations of Oblivion

POSSESSED- Revelations of Oblivion

Possessed – Revelations of Oblivion

Ils ont contribué à la naissance du death mâtiné de thrash, ceux qui crachèrent à la face du monde la pièce unique qu’est « Seven Churches »…. POSSESSED ! Et les revoilà, après toutes ces années, qui proposent ce  » Revelations Of Oblivion » faisant suite à  » Beyond the Gates » paru en… 1986 ! Sous la houlette de Jeff Becerra, cloué sur un fauteuil roulant, paralysé des membres inférieurs suite à une blessure par balle, on trouve le batteur Emilio Marquez, le guitariste Daniel Gonzale, le bassiste Robert Cardenas et Claudeous Creamer à l’autre 6 cordes. Quant à la musique….

 

 

Bon clairement on y retrouve pas de la folie, ni de ce côté hypnotique qui explosa à l’époque de « Seven Churches », ce qui est normal vu les décennies qui ont passé, surtout que Larry Lalonde n’est plus le créateur du groupe. Alors pour apprécier cette offrande, ils vous faudra certainement quelques écoutes pour vous laver du souvenir de leur premier album cultissime et au bout d’un temps, peut être trouverez-vous que.. L’air de rien ils ont quand même réussi à garder un mix old school assez proche de celui des origines, même s’il est un peu policé sur les bords…. Et pas que ça.

 

 

L’état d’esprit immédiat, urgent, sauvage est bien présent, ainsi que la vélocité d’exécution (No More Room in Hell). On y retrouve un côté thrashy comme il se doit sur des titres comme Damned ou Demon, et ils aiment poser des mids tempos pour calmer le jeu (Abandoned). J’aime particulièrement Omen qui est assez varié dans sa construction, posant même un passage heavy épique sur une rythmique en forme de charge de cavalerie. Il y a aussi Ritual, dont le début est une pure saugerie avec un chant qui ressemble, dans cet instant, presque’ à un LEMMY qui aurait épousé la cause du death.

 

 

J’aime bien aussi Graven, typique du genre, méchant, accrocheur et sombre comme tout ce qui se dégage de cette galette qui a oulbié d’être calme. Honnêtement, quand j’ai su que POSSESSED allait pondre un album, je me suis dit que ce serait difficile, car ce qui a été ne peut plus être, surtout des décennies après. Alors c’est une réalité, mais je trouve que les gaillards s’en sortent plutôt bien !!

 

 

 TRACKLIST:

 1. Chant of Oblivion
2. No More Room in Hell
3. Dominion
4. Damned
5. Demon
6. Abandoned
7. Shadowcult
8. Omen
9. Ritual
10. The Word
11. Graven
12. Temple of Samael

You may also like
where chaos reigned du groupe assatur
ASSATUR- Where Chaos Reigned
Slipknot Tour EU 2019
[SLIPKNOT] Nouveau clip et date de sortie pour « We Are Not Your Kind » !
total insolence du groupe toxic ruin
TOXIC RUIN- Mortal insolence
Hate - Auric Gates Of Veles
[HATE] Nouvel album et nouveau clip

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.