Home > Chronique > REFUSAL- Epitome of Void

 » Epitome of Void  » du groupe Finlandais REFUSAL : ça va saigner dans les chaumières. Formé à Helsinki en 2008, voici ce qui semble être leur deuxième album, leur premier méfait étant sorti en 2016 « We Rot Within ». Cependant, ils ont à leur actif toute une brochette de démos. Alors ici il s’agit de death et quand les Nordistes pratiquent ce genre de metal, on a le droit à deux genres. L’un est le death mélo, l’autre un death direct, virulent, old school et rentre dedans. C’est de cela qu’il s’agit aujourd’hui.En plus, vous pouvez y rajouter une bonne pincée de grind histoire de rehausser le gout de ce plat particulier.

 

 

Autant mettre certaines personnes au diapason, amis de la tranquillité… Ce n’est pas pour vous ! Fan d’un son clair partez en courant, car le mix est lourd, gras, brouillon et ne plaira peut-être même pas à certains fans de death…. C’est pour vous dire. Les ingrédients ? Deux growls, l’un aigus et le principal qui prend parfois des intonations à la Mark « Barney » Greenway (NAPALM DEATH). D’ailleurs même si ici on est plus dans du metal mort que du grind, il y a des titres comme « Suffocate » ou « Hectic » qui adoptent cette démarche du « un riff après l’autre qui ne se ressemble pas ». Après ils ne sont pas non plus dans la hyper speed, il n’y a qu’a écouter Slaves qui serait plutôt du genre lourd et heavy. On trouve aussi une approche groove dans Bound qui alterne aussi des plans typiques du death.

 

 

Alors il faut écouter ce rouleau compresseur sonique plusieurs fois pour en tirer tout le jus, non pas pour sa subtilité, mais avant tout pour bien cerner leurs plans de guitare. Je parlais de leur son plus haut il est véritablement « boueux » à dessin, ce n’est pas une figure de style de ma part. Perso, j’aime bien quoique je trouve qu’il n’y a pas vraiment de titres qui soient « plus que les autres », en un mot comme en deux qui sortent du lot, mais là, je pense qu’ils s’en fiche, on est plus dans une démarche artistique que dans la recherche d’un hit. En tous les cas si vous aimez la musique qui déchire les tympans, vous aurez votre tenant de décibels grasses.

 

TRACKLIST:

    1. Suffocate

  2. Hectic

     3. Disregard

4. Disgust

  5. Slaves

   6. Exploit

    7. Bound

   8. Futile

   9. Void

You may also like
CRISIX- Crisix sessions: #1 American Thrash
CRISIX- Crisix sessions: #1 American Thrash
Mayhem
MAYHEM + GAAHLS WYRD + GOST, La Machine du Moulin Rouge, Paris le 05/11/2019
PHIL CAMPBELL- Old Lions Still Roar
PHIL CAMPBELL- Old Lions Still Roar
damnation du groupe aerodyne
AERODYNE- Damnation

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.