Home > Chronique > SENDWOOD – Fist Leaf

GENRE : garage rock moderne

Je ne sais pas pourquoi j’étais persuadé que le groupe SENDWOOD, originaire de Salon-de-Provence, allait nous proposer avec son album « Fist Leaf » une sorte de punk / rock moderne. Après, il y a de cela, car les deux compères qui composent cette formation n’y vont pas par quatre-chemins : c’est direct, dépouillé et sans ambages… Quoique. À ma droite Christophe aka Chris Wood (chant et guitare), à ma gauche Alex Mac Wood (batteur), qui officie aussi dans HARMONIC GENERATOR. Ce duo joue avec l’appui d’un gros son moderne qui donne effectivement, dans un rock bien punk au détour de morceaux comme « Demon », mais qui peut aussi flirter avec quelques légers accents Noisy comme sur « Needle ». Cependant, le grunge n’est pas loin de leur univers musical(Penny) et ils peuvent délaisser les beats rapides pour s’enfoncer dans quelque chose de plus sombre, de plus heavy comme sur l’instrumental « Riffocephalus Rex ».

 

 

Bref, ils diversifient leur inspiration aux grès de leur voyage musical. Il est certain que l’absence de bassiste va en déranger certains, n’est pas THE WHITE STRIPES qui veut. Cependant, la guitare, au son contemporain, développe une flagrance pas très éloignée du metal. Et puis ce rock possède également une sorte de groove mécanique (Penny) le tout boosté par une bonne énergie et une voix qui peut se renouveler, à savoir se faire gouailleuse (Needle) ou plus énervée. Le truc là-dedans, c’est que l’on se retrouve dans l’univers intime de deux musiciens qui font leur « cuisine » et cela se sent. Comme les titres sont courts et…l’album aussi, on a pas le temps de s’ennuyer, c’est à prendre comme une sorte de garage rock des temps modernes aux contours parfois un peu glacés qui va à l’essentiel tout en possédant un zeste de classe en supplément.

Il est certain que de temps à autre, on aurait bien voulu qu’ils développent un peu plus leurs propos, on peut de temps à autre rester sur sa faim, mais leur volonté de jouer est ainsi. Ce qui m’a plu, sans pour cela me rouler par terre, c’est que c’est une démarche qui leur est propre, comme bons nombres de « petits groupes  » ils n’en font qu’à « leur tête » loin d’un show bizz aux demandes trop policées parfois. De plus, il y a de la puissance là-dedans.

 

TRACKLIST :

1.Riffocephalus Minus – 2:16

2.Demon – 1:45

3.Needle – 2:55

4. Leash – 4:15

5. Gotham – 3:20

6. Riffocephalus Medius – 1:20

7. Penny – 2:34

8.Gun – 1:49

9.Ber – 4:04

10.Riffocephalus Rex – 2:12

 

FACEBOOK:

SENDWOOD

 

You may also like
Wacken Winter Nights III / 3
[ WACKEN WINTER NIGHTS III ]
funny ugly cute karma dans le clip de radio video en 2018
[FUNNY UGLY CUTE KARMA] Nouveau clip !
BLOOD OF THE SUN- Blood ’s thicker than Love
DISTURBED- Evolution

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.