Home > Chronique > SHADE AND DUST- Erode
erode par shade and dust

NOTE / 3.5/5

Bien que sorti en septembre 2019, je tenais absolument à faire la chronique de l’album « Erode » du groupe français SHADE AND DUST. Je reçois parfois tellement de cd, qu’il y en a qui passent à l’as, mais là, j’ai eu un coup de cœur. Comme leurs compères de REGARDE LES HOMMES TOMBER, ils sont de Nantes et c’est leur premier album. Ils définissent leur musique en ces termes :  SHADE AND DUST est un groupe de Death Metal Alternatif né en 2015 dans la Région Nantaise. Influencés notamment par LAMB OF GOD, GOJIRA ou bien DEVILDRIVER, la formation propose d’allier la brutalité du Death, le riffing du Thrash avec des touches de musiques alternatives. Le groupe aborde des thématiques et concepts variés tels que la fatalité, l’absurdité de la vie, le temps, les perceptions… ».

 

 

Un beau programme en perspective. Alors voilà ce que j’en pense. Déjà, cela sonne moderne, ourlé d’un tas d’influences qui vont du thrash sur des tempos sur vitaminés, en passant par un hardcore pour certains rythmes tranchés, voire du rock. Ensuite, j’oserai dire que sous l’appellation Alternatif se cache un autre « gros mot », celui de progressif, dans la façon dont sont traités avec brio, les changements brusques et heurtés des morceaux. Effectivement, ici, rien n’est linéaire, mais au contraire, on aime les brisures soudaines de tempos, les virages brusques, le tout enveloppé d’un état d’esprit moderne. Alors vous allez dire : « Mais c’est du metalcore ? ». Et bien non, c’est un groupe qui a su, et c’est parfois chose rare, accaparer leurs goûts pour en faire un style à eux !

 

 

De plus, ils ont souvent un sens inné de la mélodie tout en restant hargneux. Quelques exemples ? C’est parti ! La longue introduction instrumentale de Nuit incandescente est plutôt rock mélodique, avec un léger coté prog. Tempos à contretemps quand arrive Emergensystem, sur fond de riffs tranchants comme le hardcore, de notes grinçantes, de groove glacé ; ça tressaute, s’énerve, à coup d’accords pas loin du post. Ordalium, est lui plus conventionnel, avec une petite mélodie bien accrocheuse, le tout étant empaqueté dans une construction pleine de contrastes. Ces mecs, de loin, me font un peu penserans ce morceau,  à SYSTEM OF A DOWN dans leur manière de se faire télescoper leurs plans musicaux. Très bon titre. Arrive Fall ! là on est thrash et ça pulse.

 

 

Voilà, j’arrête là mon descriptif, car en ce qui me concerne, tout est dit. En tous les cas, c’est un combo qui mérite qu’on le découvre si vous aimez la musique moderne qui a de la classe et une certaine technique tout en portant un certain sens de la mélodie.

 

     TRACKLIST :

  1. Nuit Incandescente
2. Emergensystem
3. Blackmailed
4. Promised To Dust
5. Aquae Frigidae
6. Ordalium
7. Fall !
8. Exhibit A
9. Haze Me
10. Lies To Cover Lies
11. Many Shades
12. Make Them Watch
13. L’Erosion

You may also like
Silentium - Unchained
[SILENTIUM] de retour avec un nouveau morceau
Wednesday 13 - Necrophaze
[WEDNESDAY 13] Nouvelle lyric video
Pochette de Rise par get Real
GET REAL – Rise
Benighted Soul - Cluster_B
[BENIGHTED SOUL] Nouveau morceau

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.