Home > Chronique > SKULL PIT- Skull pit

Et si on avait retrouvé un vieux MOTORHEAD inédit venu tout droit des années 70 ! Non, bien sûr c’est faux mais à l’écoute de ce « Skull Pit » par SKULL PIT on pourrait le croire. Effectivement même si on y retrouve une cover de ROSE TATTOO et qu’ils disent être influencés par la nwobhm (new vave of british heavy metal) la majorité des compositions de cet album sont imprégné de la bande à LEMMY quand ils n’étaient que trois. Le son, le coté immédiat des compositions, tout y est. Et puis ici ce n’est pas l’aspect heavy qui transparaît, mais plutôt celui tiré du rock.

 

 

Quelques exemples ? Et bien »The Line », «Fire Breather » ou « Year of the Dog » qui transpire également d’un feeling bluesy passé au rouge. On y trouve également du speed en veux tu en voilà comme « roller » ou « Maraudeurs » portés par de supers riffs ;cela fait vraiment plaisir à entendre, car les musiciens de SKULL PIT  recréent l’exploit de rendre de nouveau vivant un certain hard rock issu des 70’. Quant à la voix, elle est passée au papier de verre et la basse gronde et miaule comme un chat en colère.

 

 

Qui sont ils d’ailleurs ? Ce sont les membres-fondateurs d’EXUMER à savoir Mem V. Steinet et Tatsu Mikami de CHURCH OF MISERY. Ces derniers, ont correspondu pendant plusieurs années en ligne, via le net avant de pondre ce projet. Au résultat, une belle histoire rock n’ roll, comme quoi la toile peut parfois, en brisant les frontières, permettre des choses agréables. Rien à voir avec ce qu’ils font d’habitude dans leurs groupes respectifs. Après, perso, il n’y a, en ce qui me concerne, pas photo : même s’ils parlent de la New Wave de British Heavy Metal, c’est vraiment l’empreinte du regretté trio qui explose ici.

 

 

Ah j’allais oublier : en début de chronique, je parlais d’une reprise de ROSE TATTOO, à savoir « all the lessons ».  Brian «Mitts» Daniels (ex-MADBALL),  y est mis en vedette . C’est d’ailleurs lui qui a produit les pistes vocales de Mem à New-York.Pour conclure mon écrit, je laisse au fondateur d’EXUMER  le mot de la fin . Je cite « En 34 ans de carrière dans des groupes, des enregistrements et des tournées dans le monde, je n’aurais jamais pensé que je finirais par enregistrer un disque aussi puissant avec quelqu’un qui vit littéralement de l’autre côté de la planète. Vraiment un nouvel ordre mondial ».

 

 

                                                TRACKLIST:

                                                      1. Double cross

                                               2. Roller

                                                           3. Fire breather

                                                            4. Year of the dog

                                                            5. soul raiders

                                                              6. Blood titan

                                                             7. Marauders

                                                             8. The line

                                                              9. Wolf spirit

                                                              10. All the lessons

 

 

 

 

 

You may also like
WARKUNT- Of Ruins and Agony
Lucie Lenoir en concert au Novotel de Paris Bercy le 06/12/18
Lucie Lenoir, Novotel Paris Bercy, Paris, 06/12/2018
HELSOTT- Slaves and gods
DEATH DECLINE – The Thousand Faces Of Lies

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.