Home > TOP DE LA REDAC' > Le Meilleur de la Décennie / Par Dimitri

Le Meilleur de la Décennie / Par Dimitri

La décennie touche à sa fin ! L’occasion pour nous médias et fans de musique de faire le point sur les pépites qui ont cajolé nos oreilles ces dix dernières années. Et on ne vous le cache pas : trancher entre tous ces albums fantastiques a été une torture pour l’équipe. Mais ce choix terrible devait être fait ! Voici donc la sélection ultime de la rédaction de Metal France pour la décennie 2010-2019…

 

THY ART IS MURDER, Hate, 2012.

1/ THY ART IS MURDER – Hate (2012)

Difficile de choisir entre celui-là et « Human Target », tout récent qui marquera à n’en pas douter la discographie de THY ART IS MURDER. « Hate » contient tout simplement les meilleurs morceaux des Australiens. Leur carrière est encore jeune, mais aujourd’hui le line-up semble stabilisé et prêt à prendre d’assaut les scènes du monde !

 

 

 

 

 

 

BEHEMOTH, The Satanist, 2014

2/ BEHEMOTH – The Satanist (2014)

Avec celui-ci, je ne risque pas de me démarquer par mon originalité… Mais c’est un album qui a su faire découvrir BEHEMOTH à un public beaucoup plus large, et c’est également un des rares albums de blackened death que j’écoute avec plaisir. Tout est maîtrisé dans cet album, ça sonne terriblement bien, l’ambiance se fait ressentir et se renforce piste après piste… Un album où sauter une piste est un sacrilège !

 

 

 

 

 

WHITECHAPEL, Whitechapel, 2012

3/ WHITECHAPEL – Whitechapel (2012)

Le meilleur album de WHITECHAPEL à ce jour, même si aujourd’hui le groupe cherche à s’éloigner du deathcore classique : à l’instar de PARKWAY DRIVE ou ARCHITECTS, il s’agit là de trouver leur propre son. Cet album reste pour moi un exemple du genre : des riffs effrénés, des breakdowns qui font mal à la nuque, des parties mélodiques bien maîtrisées et amenées… Cet album éponyme, c’est quarante minutes de plaisir ! Dommage qu’ils n’arrivent pas à recréer ça sur scène…

 

 

 

 

PARKWAY DRIVE, Ire, 2015

4/ PARKWAY DRIVE Ire (2015)

Malgré le fait que je préfère « Atlas » dans la discographie du groupe, « Ire » est un album qui a su rediriger le groupe, avec une production irréprochable, des énormes prises de risque (avec un chant clair qui prend le temps de poser les choses), et la recherche quasi-permanente de dérouter, piste après piste. Ils ont pris le temps de produire leur propre son en s’éloignant du deathcore classique qui avait fait leur réputation.

 

 

 

KREATOR : Phantom Antichrist, 2012

5/ KREATOR – Phantom Antichrist (2012)

Tout simplement car ça a été le déclic pour moi : j’aimais le thrash, mais je ne le savais pas encore ! Blague à part, cet album est sorti un peu au milieu de nulle part : les autres mastodontes du thrash n’avaient rien créé depuis un moment, et se contentaient de faire ce qu’ils savaient faire… « Phantom Antichrist » a été une véritable bouffée d’air frais, entre les mélodies et les riffs tranchants que chaque morceau a à proposer.

 

 

 

AT THE GATES, At War With Reality, 2014

6/ AT THE GATES – At War With Reality (2014)

Comeback plus que réussi après des années de traversée du désert. De l’intro à l’outro, rien n’est à jeter dans cet album. L’ambiance s’installe avec l’intro, qui détaillera les théories possibles sur Dieu, et le premier titre, rempli de bonnes idées et de riffs dévastateurs pour débuter. Cerise sur le gâteau : l’album a la bonne idée de se terminer par The Night Eternal, un des titres les plus magistraux d’AT THE GATES.

 

 

 

CROSSFAITH, Apocalyze, 2013.

7/ CROSSFAITHApocalyze (2013)

Difficile de ne choisir qu’un seul album d’un groupe qui a entièrement construit sa carrière sur cette décennie… Les Japonais ont su mixer l’électro, le metal et de nombreuses autres influences dans un seul album, qui les a d’ailleurs propulsés en mainstage au Hellfest en 2014 ! « Xeno » (2016) et « Ex_Machina » (2018) sont tous les deux très bons aussi, mais il ne fallait en choisir qu’un…

 

 

 

 

 

CHTHONIC : Takasago Army, 2011

8/ CHTHONIC – Takasago Army (2011)

Second représentant asiatique dans cette liste, le groupe de black metal symphonique taïwanais multiplie actuellement les surprises : film (avec Randy Blythe en guest star), animé, manga, album acoustique… Le groupe est plus ou moins en pause aujourd’hui à cause de la vie politique du chanteur Freddy Lim, qui est actuellement député dans son pays. Ça, c’est pour le groupe. En ce qui concerne ce « Takasago Army » : dans le process d’écriture de l’album, le groupe voulait faire de la musique taïwanaise avant de faire un album de metal, et ça se ressent titre après titre. Une vraie masterclass !

 

 

Heaven Shall Burn, Veto cover

9/ HEAVEN SHALL BURN – Veto (2013)

Album qui marquera le premier pas du groupe vers le death mélodique, c’est aussi l’album qui te dit : « tiens, prends ça dans les dents ! », en démarrant sur Godiva, Land Of the Upright Ones et Die Stüme rufen Dich. Nettement plus marquant que « Wanderer », mais malheureusement pas aussi bien produit, l’album est un classique de la discographie de HEAVEN SHALL BURN. J’espère que les Allemands me donneront l’occasion de les inclure dans mon top 10 de 2020.

 

 

 

CLUTCH, Psychic Warfare, 2015

10/ CLUTCH – Psychic Warfare (2015)

Là, le choix est cornélien tellement tous leurs albums sont bons (et tellement j’apprécie leur musique) : « Earth Rock Rocker », ou « Psychic Warfare » pour la décennie ? Mêlant des influences funk, rock et metal, le groupe a toujours su produire des albums formidables et très différents les uns des autres. Il se trouve que je préfère le tempo de « Psychic Warfare », malgré toutes les pépites qui sont dissimulées dans « Earth Rock Rocker », et honnêtement, je n’ai pas la place pour deux albums du même groupe, quand il ne faut en choisir que dix !

 

 

Restez branchés pour nos prochains top de la décennie…!

You may also like
[KREATOR] Nouveau single
THY ART IS MURDER affiche concert Lyon 2020
[THY ART IS MURDER] En concert à Lyon
Gohrgone - In Oculis
Récap’ 2019 / Par Clément
Cult Of Luna - Vertikal
Le Meilleur de la Décennie / Par Stef

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.