Home > Festivals > Wacken Open Air 2019
Skyline (the Wacken Band) au Wacken 2019

30e édition du Wacken Open Air en Allemagne, et treizième d’affilée pour moi… Et un peu déçu.
Pour un trentième anniversaire, on s’attendait à être plus impressionné, ce qui n’a pas été le cas. De nouvelles zones sont créées, de nouvelles scènes ajoutées (dont la scène historique du premier Wacken en 1990), mais rien de bien marquant, à part peut être ces écrans verticaux (mais pourquoi ??) pour retransmettre les concerts ! Rien ne change vraiment.
En même temps, c’est ce que le public recherche : retrouver plus ou moins la même chose chaque année, pour se refaire les mêmes délires que l’année précédente, et l’année d’avant aussi…

 

JOUR 1

Heureusement, les concerts sont toujours aussi bons. Traditionnellement, en ouverture de festival, c’est SKYLINE (The Wacken Band) qui nous offre un show à la playlist variées, avec en invités GUS G. (FIREWIND), THOMAS JENSEN (le patron du festival), et la non moins connue DORO, qui viendra chanter les mythiques hymnes ALL FOR METAL et surtout ALL WE ARE.

 

Skyline (the Wacken Band) au Wacken 2019

Skyline

 

AIRBOURNE fera son grand retour sur cette scène avec un concert dynamique et énergique comme seuls ces Australiens savent faire. Ça saute en l’air, ça riff’, et la batterie tient le rythme. En un mot : tout ce qui caractérise ce groupe et qui fait leur génie est réuni pour le plaisir des fans, avides d’en avoir toujours plus.

 

Airbourne au Wacken 2019

Airbourne

 

Pour leurs 20 ans, SABATON ont vu les choses en grand. Pourquoi se contenter d’une seule scène, lorsqu’on peut se servir des deux ? C’est la question qu’ils se sont sans doute posés après quelques bières (et après avoir visionné le concert de SAVATAGE et Trans Siberian Orchestra sur les mêmes scènes en 2015…). Le résultat est bon : les anciens membres du groupe s’invitent sur scène pour quelques chansons, la mise en scène est sympa, avec tout ce qu’il faut de pyrotechnie et autres explosions. Cependant, après plusieurs années, la batterie est toujours plantée sur son tank… On aurait pu attendre un peu de nouveauté pour ce concert (une reproduction de l’avant de la coque du Bismarck, par exemple…?)

 

 

 

JOUR 2

Le Big 4, le thrash Ça vous parle ? Oui ? Alors pas besoin de présenter Anthrax. Eux non plus n’ont pas besoin de se présenter. A peine arrivée sur scène, la machine à riffs et à « touka touka » balance toute sa puissance en direction de la foule ! Les sourds ont même droit à une traductrice, qui se donne à fond dans son rôle. Bref, on est jamais déçus à un concert d’Anthrax.

 

Anthrax au Wacken 2019

Anthrax

En allant me balader vers le camp des WASTELAND WARRIORS, mon oreille a été attirée par ce groupe que je ne connaissais pas, au nom aussi étrange que sa chanteuse : Skynd. Mélange de metal et d’électro sombre et horrifique, le style est plutôt dynamique. L’univers visuel est aussi très travaillé, ce qui donne une ambiance vraiment excellente à ce concert. Jonathan Davis (KORN) donnerait même de la voix sur une chanson de leur album ! Projet à suivre de près.

 

Skynd au Wacken 2019

Skynd

 

Il est toujours cool de passer au camp des Wasteland Warriors. Chaque année, de nouveaux costumes, plus de membres, et plus de délires. L’occasion de faire quelques portraits est trop bonne pour y résister. Le plus intéressant est de leur demander comment ils fabriquent leurs costumes, et ils ne manquent pas d’anecdotes et de méthodes qui vous étonneront sans aucun doute.

 

Wasteland Warriors au Wacken 2019

Wasteland Warriors

 

Pour des raisons personnelles, je n’ai pas pu assister aux concerts du vendredi soir et du samedi. Le reportage sera donc un peu moins fourni que d’habitude…

Si vous êtes habitués des festivals, mais que vous n’avez jamais fait le WOA, allez-y au moins une fois pour vous marrer. Les concerts sont vraiment impressionnants, et ce n’est pas pour rien que la plupart des groupes enregistrent leurs DVD là-bas. Vous pourrez prendre la quantité d’équipements que vous voulez au camping (canapés, chapiteaux militaires, générateur, frigo, 6×6 de l’armée russe, piscine…!), il n’y a pas vraiment de limites. Toutefois, préparez les fringues pour tout type de temps : ça peut aller de 40°C (ce qui fut le cas en 2014 et en 2018) jusqu‘à la tempête de pluie torrentielle (on en a fait les frais en 2015 et 2016). En gros, n’oubliez pas vos bottes de pluie et votre poncho !

Plus d’informations sur :

www.wacken.com

You may also like
Affiche THE NEW ROSES à Lyon
[The New Roses] Concert à Lyon
TRIPLE MURDER- pre-meditated
TRIPLE MURDER- Pre-meditated
Bad Wolves - N.A.T.I.O.N (cover)
BAD WOLVES – N.A.T.I.O.N
beyond remains. unleash the violence
BEYOND REMAINS- Unleash The Violence

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.