Home > Chronique > WELCOME X- Welcome x
welcome x

« Welcome X » par… WELCOME X. Quand Sam Kun chanteur du groupe stoner FLESH AND DUST rencontre Phil Bussonet bassiste dans le mythique MAGMA cela donne un univers musical pas comme les autres. En plus derrière les futs, il y a Yoan Serra qui donne dans le jazz et la paire de guitaristes, Joseph Champagnon et Thomas Coeuriot sont loin des d’être des manches ; du coup cette rencontre multi influences nous plonge au cœur d’un monde que je qualifierai, au sens large, de progressif, d’expérimental.

 

 

Les gars de WELCOME X font partie de cette race de musiciens qui comme TOOL, UFOMAMMUt ou MAGMA vous emmènent dans une création qui n’appartient qu’à eux. Je dirai que derrière le coté progressif, on peut y mettre un petit cachet légèrement old school, ne serait-ce que pour ces guitares couplées qui rappellent le son des 70’, avec en plus un peu de bidouillage sonore assez vielle école via une certain psychédélique.

 

 

Et puis ils aiment à jouer sur des riffs très répétitifs tout en brodant dessus et en y faisant monter la tension. Faut dire que le chanteur est surprenant dans sa façon changeante de pousser la complainte, car il est imprévisible, comme un acteur de théâtre un peu fou. Après ne vous attendez pas à une musique super technique, mais plutôt à des compostions chargées de multiples atmosphères et d’un grand sens créatif.

 

 

Que ce soit Meltdown, avec son coté prog old school aux contours inquiétants, ourlé de passages ambiants, Lovesick leech pills avec son riff de de basse lancinant, répétitif à l’envie et sa montée graduelle dans l’émotion ; qu’il s’agisse de Finders keepers et son rock fusion bourré de groove, Late great planet earth, psyché, dépouillé et soft… rien à jeter !!.

 

 

Et puis quand en plus tu découvres Behold your karma, qui commence comme un rock un peu glacé et qui monte lui aussi en tension ou Still smile à la fois clinquant et lourd, que veux, tu dire d’autre … Qu’ un bravo les gars ! Un album qui fera partie de mon best of 2019, car il t’emmène là ou d’autres ne vont pas, qu’ils te font faire un petit voyage dans le temps via une époque qui n’est plus, celle des grands dinosaures de l’expérimentation, tout en y ajoutant le coté metal.

 

                                    TRACKLIST:

                                    1. Meltdown

                                  2. Lovesick leech pills

                                    3. Finders keepers

                                   4. Late great planet earth

                                    5. Behold your karma

                                      6. Still smile

                                      7. I am life

 

 

You may also like
Cobra cadabra du groupe IRON BASTARDS
IRON BASTARDS- Cobra Cadabra
Ombeline Duprat et Johann Cadot d'Asylum Pyre en 2019
ASYLUM PYRE – Johann Cadot & Ombeline Duprat, 11/04/2019
REZET- Deal With It
Motionless In White, Disguise album cover.
[MOTIONLESS IN WHITE] Nouveaux titres en écoute pour le prochain album !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.