Home > Chronique > WHITESNAKE-Flesh & Blood
cover flesh and blood. whitesnake

WHITESNAKE vient de sortir un nouvel album ? Ils existent encore ? Punaise la bande à Coverdale a la dent longue. La dernière fois que j’ai écouté ce groupe, c’était fin des 80 avec « Slip of the Tongue », à l’époque où ce groupe cartonnait et compta dans ses rangs le regretté Jon Lord. Bref, que reste-t-il du serpent blanc après toutes ces années ? Parait qu’ils ont sorti un album en 2011 nommé « Forevermore ». De plus le guitariste compositeur, acolyte de Coverdsale, à savoir Doug Aldrich est parti il y a 6 ans laissant la place , au niveau de la composition, à Red Beach et Joel Hoekstra  .

 

 

Alors que vaut cette galette nommée » Flesh & Blood »? À la première écoute je me suis dit, « oui, bof, c’est vieillot », à la deuxième : « bin ce n’est pas si mal que cela ». il faut dire que cet opus est marqué du sceau de l’éclectisme, un vrai catalogue de ce que WHITESNAKE sait faire. Effectivement, on trouve du bon vieux hard rock parfois un peu bluesy ourlé de bons refrains (Hey You (You Make Me Rock), Good To See You Again, Well I Never) avec parfois une connotation rock n’ roll FM (Shut Up and Kiss Me). Il y a même ce Flesh and Blood qui n’aurait pas fait tâche dans un vieux DEEP PURPLE.

 

 

J’adore cette ballade bluesy qu’est Heart of Stone, un vrai carton bourré de feeling où la voix de Coverdale fait merveille, même si je trouve qu’il a un peu perdu de coffre par rapport à ses débuts. Always and Forever aurait pu être écrite par THIN LIZZY, ne serait-ce que pour les riffs qui portent cette composition. ; il faut dire que les guitares, sur cet album s’en donnent à coeur joie, empruntant des sonorités variées, parfois un peu rock sudiste sur le solo de Good To See You Again ou bien sur l’intro de Get Up qui est un rock au tempo enlevé.

 

 

Un peu d’acoustique (After All) et un heavy metal dont l’ambiance du couplet rappelle légèrement Cachemire de LED ZEP. Au final une bonne surprise au compteur. J’ai acheté cet album « un peu comme cela » , ayant été, à l’époque, plus fan de Gillan dans DEEP PURPLE que de Coverdale. Au bout du compte, un agréable moment pour qui aime ce genre de musique.

 

TRACKLIST:

01. Good To See You Again
02. Gonna Be Alright
03. Shut Up & Kiss Me
04. Hey You (You Make Me Rock)
05. Always & Forever
06. When I Think Of You (Color Me Blue)
07. Trouble Is Your Middle Name
08. Flesh & Blood
09. Well I Never
10. Heart Of Stone
11. Get Up
12. After All
13. Sands Of Time

 

You may also like
Angel de redemption
REDEMPTION- Angel
Dysentery au Gibus live en 2019
Paris Decimation Festival, le Gibus, Paris, 12/05/2019
Affiche de l'Amphi Festival 2019 à Cologne
[AMPHI FEST 2019]
Affiche du concert de Lionheart à Lyon au CCO
[LIONHEART] Concert à Lyon

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.