Home > Chroniques > D-A-D – A Prayer for the Loud

D-A-D – A Prayer for the Loud

A Prayer for the Loud d-a-d

Les danois de D-A-D reviennent avec un nouvel album nommé « A Prayer for the Loud ». Cela faisait longtemps qu’ils n’avaient pas « pondu » de nouvelle galette, leur dernière sortie « Dic.nii.lan.daft.erd.ark » datant de 2011. Il faut dire qu’ils sont toujours sur la route ! C’est là leur 12e album, et ce groupe, qui est né en 1984, possède plusieurs particularités. Anciennement Disneyworld After Dark, ils durent changer leur nom, car la firme Disney n’était pas contente.

 

 

Sur scène, leur bassiste ne joue que sur des deux cordes, avec des basses plus originales les unes que les autres (en forme de fusée, de hache…). Enfin, vu l’excellence de leur hard rock, ils auraient pu devenir un groupe ultra connu, mais malheureusement, ils passèrent à côté de la gloire internationale, car ils ont le visuel, le son et l’inspiration.

 

 

Quant à cette nouvelle offrande …..Et bien elle est du meilleur cru. Burning Star, ouvre tout de suite sur un hard rock accrocheur, A Prayer for the Loud est basé sur un riff à la ZZ TOP avec un super refrain, et le riff de Nothing Ever Changes est simple et vous chope l’âme si la vôtre est rock’n’roll. Il y a un sacré feeling bluesy dans The Sky Is Made of Blues avec ce qu’il faut de mélodies et No Doubt About It fait penser un peu à AC/DC et vous prend aux tripes très vite. D’ailleurs, en parlant de la bande à Angus Young (du moins à ce qu’il en reste), le rapide Musical Chairs rappelle le groupe australien avec un plus un refrain à la AEROSMITH.

 

 

Faut dire que le chant y est pour quelque chose, avec son timbre bluesy éraillé. J’ai aussi beaucoup aimé Time Is a Train, plus massif avec sa suite d’accords bien trouvée, ou encore Happy Days in Hell, qui est un hit incontournable. Ils terminent l’album avec une ballade bien burnée qui monte en puissance (If the World Just). D’ailleurs, du même tonneau, on trouve enfin Drug for the Heart, un acoustique très US.

 

Bref, c’est album ne décevra pas les fans car il est habité par la passion de ces gars, qui, depuis plus de trente ans, balancent un hard rock juste bon ! Gros son, rock plus soft, tout y passe avec la griffe qui est la leur…. Mon disque hard rock de l’année !

 

TRACKLIST

01. Burning Star
02. A Prayer For The Loud
03. Nothing Ever Changes
04. The Sky Is Made Of Blues

05. The Real Me
06. No Doubt About It
07. A Drug For The Heart
08. Musical Chairs
09. Time Is A Train
10. Happy Days In Hell
11. If The World Just

You may also like
Infected Rain - Endorphin
INFECTED RAIN – Endorphin
Jinjer
JINJER + THE AGONIST + KHROMA + SPACE OF VARIATIONS – La Machine du Moulin Rouge, Paris, 06/12/19
Delain en concert à Lyon ( décembre 2019)
[DELAIN] Concert à Lyon !
creation is perfect de minimal compact
MINIMAL COMPACT- Creation is perfect

1 Response

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.