Home > TOP DE LA REDAC' > Le Meilleur de la Décennie / Par Clément

Le Meilleur de la Décennie / Par Clément

La décennie touche à sa fin ! L’occasion pour nous médias et fans de musique de faire le point sur les pépites qui ont cajolé nos oreilles ces dix dernières années. Et on ne vous le cache pas : trancher entre tous ces albums fantastiques a été une torture pour l’équipe. Mais ce choix terrible devait être fait ! Voici donc la sélection ultime de la rédaction de Metal France pour la décennie 2010-2019…

 

Paracletus par Deathspell Omega

DEATHSPELL OMEGA – Paracletus (2010)

Un album qui, selon moi, est l’un des meilleurs du groupe ! Une atmosphère très immersive avec des compositions mêlant black metal et fortes influences jazz avec cette petite marque de fabrique ayant fait la renommée du groupe et qui n’est autre que cette ambiance orthodoxe !

(Morceau préféré : Apokatastasis Pantôn)

 

 

 

 

 

In Nomine Odium par Haemoth

HAEMOTH – In Nomine Odium (2011)

HAEMOTH s’est toujours démarqué avec leurs productions saturées et brutes, des compositions dissonantes et un univers extrêmement sombre. Ce dernier album vient compléter une trilogie introspective sur l’espèce humaine.

(Morceau préféré : Slaying The Blind)

 

 

 

 

 

Skylight par AtomA

ATOMA – Skylight (2012)

Cet album a été une petite révélation pour l’année 2012, un véritable voyage mélodieux et interstellaire qui nous transporte à des milliers d’années-lumières.
Immersif et émotif, cet opus a su me conquérir par sa diversité musicale et l’odyssée contée au travers des différents morceaux !

(Morceau préféré : Hole In The Sky)

 

 

 

 

 

Gaia - Medea par Scarred

SCARRED – Gaia – Medea (2013)

Entrons dans le vif du sujet avec nos voisins luxembourgeois de SCARRED, car il n’est pas question de niaiser avec eux : on a de la technique, de la rapidité, de l’originalité, mais surtout beaucoup d’énergie ! Cet album se résume à ça.

(Morceau préféré : Mosaic)

 

 

 

 

 

Ego Dominus Tuus par Nightbringer

NIGHTBRINGER – Ego Dominus Tuus (2014)

Pendant longtemps, j‘ai été fâché avec le black metal « made in USA », trouvant qu’il s’agissait d’une pâle copie des artistes scandinaves (il ne s’agit que d’un avis strictement personnel…) mais en fin de compte, cet album de NIGHTBRINGER m’a littéralement réconcilié avec ce style ! Il n’y a rien de semblable à cet univers que le groupe a forgé dans les entrailles de l’enfer… rien !

(Morceau préféré : Et Nox Illuminatio in Deliciis Meis)

 

 

 

 

Exile par Regarde Les Hommes Tomber

REGARDE LES HOMMES TOMBER – Exile (2015)

Du début jusqu’à la fin, cet opus est une véritable chute dans les abysses des tourments : on fait face à une musique nihiliste à l’aura torturée et oppressante qui prédomine sur les riffs. Ce qui confère aux morceaux une atmosphère vraiment malsaine…

(Morceau préféré : The Incandescent March)

 

 

 

 

 

The Whole of the Law par Anaal Nathrakh

ANAAL NATHRAKH – The Whole of the Law (2016)

À nouveau, le duo anglais a repoussé les limites du musicalement correct pour nous amener ce chef-d’œuvre marginal ! On y retrouve de l’électro, de l’indus, du grindcore, du black metal, du chant clair… Bref, un paquet d’éléments piochés un peu partout dans l’univers musical, mais ordonnés de manière chaotique !

(Morceau préféré : Hold Your Children Close and Pray for Oblivion)

 

 

 

 

Relentless Mutation par Archspire

ARCHSPIRE – Relentless Mutation (2017)

Ce quintet canadien est revenu sur les devants de la scène en 2017 avec un album digne d’une prouesse musicale. Au programme : une maîtrise / technique prodigieuse, une ambiance remplie d’émotions qui peut, aux premiers abords, sembler assez inaccessible, ainsi qu’une puissance harmonique inégalable !
(Morceau préféré : Relentless Mutation)

 

 

 

 

 

Nadir par Black Tongue

BLACK TONGUE – Nadir (2018)

Sans aucun doute l’une des meilleures sorties de l’année 2018 dans le metal extrême. BLACK TONGUE a enfanté un autre vilain garnement, cette fois-ci, encore plus malsain, musicalement riche et très diversifié, tout en conservant son caractère !
(Morceau préféré : Parting Soliloquy)

 

 

 

 

 

Hallucinogen par Blut Aus Nord

BLUT AUS NORD – Hallucinogen (2019)

Encore une fois, BLUT AUS NORD nous a surpris en empruntant une nouvelle direction. L’esprit monastique sectaire est à présent bien loin derrière et laisse place à un voyage astral (sur fond de psychotropes), avec des mélodies envoûtantes et progressives. Une nouvelle porte a été ouverte et qui, je l’espère, sera de nouveau exploitée !

(Morceau préféré : Sybelius)

 

 

 

 

« Un classement qui a été un véritable casse-tête ! Et pour cause, chaque année a eu son lot de perles de par ses innovations ou ses évolutions musicales. Il y a eu énormément d’hésitation pour certaines années (qui ont été très riches en sortie, il faut l’avouer !) puis beaucoup moins pour d’autres, comme si, par moments, la musique avait besoin d’un petit temps de pause pour reprendre son souffle…

A savoir que cette sélection de petits bijoux tourne au moins une fois par mois sur ma platine ! »

 

Restez branchés pour nos prochains top de la décennie…!

You may also like
ascension par regarde kles hommes tomber
REGARDE LES HOMMES TOMBER- Ascension
Photo promo, Child Of Waste, 2019
CHILD OF WASTE – OMER LERAY & THIBAULT TADJER, PARIS, 11/01/2020
the ones from hell par necrowretch
NECROWRETCH- The Ones From Hell
Vicious Inhumanity par rat king
RAT KING- Vicious Inhumanity

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.