Home > Concerts > MISÞYRMING + DARVAZA + VORTEX OF END, LE GIBUS, PARIS, 27/09/2019

MISÞYRMING + DARVAZA + VORTEX OF END, LE GIBUS, PARIS, 27/09/2019

MISÞYRMING
Pour cette deuxième date de l’année 2019, P.N.A. a sorti le grand jeu en nous proposant trois groupes réputés de la scène black metal.
Ces entités occultes ont mérité de jouer ensemble, je vous laisse les découvrir…
Les derniers réglages se terminent à peine que la salle est déjà pleine à craquer pour VORTEX OF END. Puis la lumière se tamise lentement et le brouhaha habituel laisse place à un silence annonciateur de mauvais présage.
Les premiers riffs résonnent tandis que les premières gouttes de sang sont projetées dans le public, le cataclysme débute !
Nous faisons face à un déchaînement de blastbeats couplé à trois voix sépulcrales ce qui confère à la prestation une ambiance relativement sombre pour un black metal aux sonorités bien modernes.
Du côté de la mise en scène, certains s’en rappelleront, du moins leurs vêtements. Ce sont quelques litres de sang que le guitariste projette sur le public à plusieurs reprises !
À noter quelques petits soucis techniques entre autres le son de la basse qui a été étouffé, ce qui a contrarié l’ensemble du groupe.
SETLIST
01. Goatphalanx
02. Voracious Egregore
03. Fulgur Lux Terror
04. Winds of Adversity
05. Transubstantiation
06. Black Blood Kapala
07. Ov Dancing Snakes and Circling Crows
08. Venomous Triangle
DARVAZA emboîte aussitôt le pas et les nostalgiques du bon vieux black metal des années 90 ont de quoi se remémorer cette période, rien qu’au visuel du groupe !
Mais parlons plutôt de leur musique qui arbore les codes d’un black’n’roll très dynamique et oscille de temps à autre avec des blasts lourds. Niveau chants, on retrouve des influences très 90′ avec une gestion des échos quasi parfaite, cela intensifie considérablement le côté diabolique.
Certains morceaux, entrecoupés par des samples de chants orthodoxes, enchaînent immédiatement avec des riffs totalement dingues. On sent également quelques légères influences thrash dans les jeux de guitare.
En résumé, malgré un démarrage un peu difficile, le groupe a su déchaîner la foule par sa musique… et quelques centilitres de whisky projeté.
SETLIST
01. A Hanging Sword
02. Derelict Of Passion
03. Towards The Darkest Mystery
04. The Barren Earth
05. Fearless Unfeard He Slept
06. Gospel Of Hate (CELESTIAL BLOODSHED cover)
07. The Silver Chalice
On y est, la tempête du nom de MISÞYRMING entre en scène et l’atmosphère devient glaciale. Puis les guitares déclenchent cette force mystique qui déferle sur la salle tel un typhon.
Ce qui est le plus remarquable c’est l’immersion dès les premières notes, cela est dû à un son incroyable et à un équilibrage des différents instruments. Il est donc inutile de préciser à quel point certains passages sont violents et d’autres hypnotiques.
On retrouve véritablement l’esprit et l’aura du black metal islandais !
À la différence des deux autres groupes, MISÞYRMING n’hésite pas à saluer le public entre chaque morceau et, bien entendu, les pogos sont au rendez-vous.
Le groupe, n’ayant pas résisté pas à cette ambiance électrique, a fait un rappel pour notre plus grand plaisir !
SETLIST
01. Orgia
02. Með Svipur Á Lofti
03. Ísland
04. Söngur Heiftar
05. Allt Sem Eitt Sinn
06. Ég Byggði Dyr
07. Alsæla
08. Algleymi
Rappel
09. Af Þjáningu Og Þrá
Encore une fois, P.N.A. nous a régalé avec un show inattendu ainsi que des groupes sensationnels !
You may also like
MONUMENTS et HEART OF A COWARD à Lyon en 2020
[CONCERT] MONUMENTS à Lyon
Leprous - paris 2019
LEPROUS, Le Cabaret Sauvage, Paris, 12/11/2019
Affiche du concert de CAR BOMB à Lyon
[CONCERT] Car Bomb à Lyon
Delain en concert à Lyon ( décembre 2019)
[DELAIN] Concert à Lyon !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.